Pédophilie alléguée au MITD: Vasant Bunwaree promet un rapport d’enquête dans 3 mois

Avec le soutien de

Après la ministre Sheila Bappoo, c’est au tour de son collègue à l’Education, Vasant Bunwaree, de s’expliquer sur le cas de pédophilie alléguée au Mauritius Institute of Development and Training (MITD). « Un rapport d’enquête dans trois mois (..). Je n’ai pas de leçons à recevoir de Pravind Jugnauth », a déclaré Vasant Bunwaree ce matin.

Le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, a réuni la presse pendant une heure, ce dimanche 6 janvier 2013, pour s’expliquer notamment sur le cas de pédophilie alléguée au MITD. L’affaire a été relancée le 4 janvier, suite aux allégations du leader du MSM, Pravind Jugnauth, dans une déposition au Central CID.

Le ministre a annoncé qu’un Fact Finding Committee a été mis sur pied, avec un Senior Magistrate comme président. Il n’a pas, cependant, précisé son nom, mais a affirmé que ce comité d’enquête débutera ses travaux dans les jours à venir. « Nous aurons son rapport dans trois mois », a promis Vasant Bunwaree.

Le ministre devait préciser qu’entre-temps, il existe deux rapports divergents sur l’instructeur soupçonné de pédophilie. Il s’agit d’un rapport de la Child Development Unit et un document interne.

Quant au procès-verbal déposé par le leader de l’opposition, Paul Bérenger, à l’Assemblée nationale, qui fait état de cette affaire, le ministre a affirmé qu’il n’en était pas au courant. « Ce procès-verbal était farouchement gardé par une personne à la MITD. Une enquête est en cours et il y aura sanction », devait-il dire. « Le coupable sera sanctionné. Ce n’est pas à Pravind Jugnauth de désigner un coupable. Il faudra laisser le Fact Finding Committee faire son travail et il faut respecter les institutions. Je n`ai pas de leçons à recevoir de Paul Bérenger et Pravind Jugnauth. Zot pe faire amalgam autour sa zafair la », a dit Vasant Bunwaree.

Le ministre a souligné que la victime présumée, une adolescente qui avait alors 14 ans, a nié avoir eu des rapports avec l’instructeur. Les parents de la fille aussi ont nié. Il n’existe aucune plainte à la police à ce sujet.&nbsp
Vasant Bunwaree s’est aussi expliqué sur une fonctionnaire rapidement propulsée dans la hiérarchie. « Elle a fait beaucoup pour le MITD. Elle est en train d’étudier. Elle bénéficie de faveurs, comme d’autres fonctionnaires », a soutenu Vasant Bunwaree.

Le ministre a consacré une bonne partie de sa conférence de presse à Roland Dubois, l’ancien directeur, qui a pris ses distances du MITD, et a évité de répondre aux questions des journalistes sur l’affaire de pédophilie alléguée.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires