Pédophilie alléguée au MITD : La ministre Bappoo se défend de protéger «un pédophile»

Avec le soutien de

Citée dans la déposition de Pravind Jugnauth comme l’une des deux ministres qui protègeraient le pédophile présumé du Mauritius Institute of Development and Training (MITD), Sheila Bappoo s’en défend. «Je n’ai rien à cacher», affirme la ministre de la sécurité sociale.&nbsp

La guerre longtemps déclarée entre le leader du MSM, Pravind Jugnauth, et Sheila Bappoo, ministre de la Sécurité Sociale, connaît un nouvel épisode. Les insinuations de Pravind Jugnauth sur l’affaire de pédophilie alléguée au MITD, enregistrées les 3 et 4 janvier dernier au Central CID et selon lesquelles deux ministres protègeraient le pédophile présumé de cette institution de formation, résonnent à l’hôtel du gouvernement.

Sheila Bappoo, qui serait l’une des deux ministres visés par Pravind Jugnauth, apporte un démenti public, dans une déclaration à lexpress.mu, ce samedi 5 janvier 2013.

«Vu mon parcours en tant que ministre, ce serait contre mes principes de protéger un pédophile, c’est ridicule», insiste la ministre.

Et d’ajouter : «je n’ai rien à cacher. J’ai appris que Pravind Jugnauth a cité le nom de deux ministres, dont le mien. Si le CCID m’appelle, je dirais la vérité».

Sheila Bappoo confirme, cependant, qu’elle connaît l’instructeur du MITD de même que sa famille. «J’ai de bonnes relations avec son épouse», précise même la ministre.

Pravind Jugnauth a fait comprendre dans sa déposition que cette personne a des appuis politiques et serait un agent politique. «Cette personne dont on parle, réside dans ma circonscription. Je ne suis pas d’accord avec l’affirmation qu’elle serait un agent. Je l’ai connu il y a bien des années. C’était un policier», réplique Sheila Bappoo.

Sheila Bappoo est la personne qui a provoqué la grande agitation autour de Pravind Jugnauth en portant plainte contre ce dernier pour diffamation contre le gouvernement. Pravind Jugnauth a qualifié le gouvernement de «pédophile » en faisant référence à l’affaire MITD.

Ce qui a provoqué l’arrestation de Pravind Jugnauth qui a été longuement interrogé en deux occasions par le CCID. Les deux politiciens ne sont pas à leur première querelle. L’année dernière, Pravind Jugnauth avait affirmé que la fille de Sheila Bappoo était une employée privilégiée de la Mauritius Tourism Promotion Authority de Londres. Sheila Bappoo avait répondu qu’elle a été recrutée selon ses mérites après un appel à candidatures et a entamé un procès contre le leader du MSM.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires