Opposition : Rencontre de réconciliation entre Paul Bérenger et Pravind Jugnauth

Avec le soutien de

Après les récentes secousses qui ont ébranlé l’entente entre le Mouvement militant mauricien (MMM) et le Mouvement socialiste militant (MSM), l’heure est désormais à la réconciliation. Les deux leaders affichent de nouveau leur volonté de travailler ensemble contre leur adversaire commun, la majorité gouvernementale.

La rencontre a eu lieu à la mi-journée, ce mardi 11 octobre, dans le bureau du Public Accounts Committee (PAC), à l’Assemblée nationale, à Port-Louis.&nbsp A l’issue de la réunion, Paul Bérenger était souriant, affirmant que les problèmes ont été résolus et que les deux partis se préparent désormais à affronter ensemble la majorité gouvernementale au Parlement. Le MMM et le MSM adopteront, donc, une stratégie commune et concertée à partir du mardi 18 octobre, date de la reprise des travaux de l’Assemblée Nationale après trois mois de vacances.

Il s’en est fallu de peu pour que la réunion entre les principaux dirigeants des deux partis d’opposition soit annulée. Paul Bérenger, très remonté contre Pravind Jugnauth, avait exigé, lors de la réunion du Bureau politique mauve la veille, soit le lundi 10 octobre, que les ponts soient coupés entre le MMM et le MSM. La raison de la colère de Paul Bérenger : le MSM aurait exigé le poste de Premier ministre pour un mandat de cinq ans, en cas de victoire électorale d’une éventuelle alliance avec le MMM.

« Franchise et bonne ambiance »

Toutefois, la rencontre de ce mardi semble avoir rétabli les bonnes relations entre les deux composantes&nbsp de l’opposition parlementaire.

« Nous avons parlé en toute franchise et dans une bonne ambiance. Nous avons éclairci la situation sur les événements de ces derniers jours et même de ces dernières heures », affirme Paul Bérenger.

Le leader de l’opposition annonce une réunion du groupe parlementaire MMM-MSM pour le samedi 15 octobre prochain. « Nous allons bien planifier notre travail au Parlement en prévision de la rentrée parlementaire le mardi 18 octobre prochain», soutient Paul Bérenger.&nbsp

Adversaire commun

Le leader du MSM est, lui aussi, très satisfait. « Nous avons une très bonne rencontre. Très amicale comme d’habitude. Nous avons eu l’occasion d’accorder nos violons en ce qu’il s’agit de la stratégie à adopter à l’Assemblée nationale. Je n’ai aucun doute que nous serons très efficace vis-à-vis de notre adversaire, en l’occurrence la majorité gouvernementale », explique Pravind Jugnauth.

Et à Paul Bérenger de renchérir : « Ce n’est pas seulement nos violons,&nbsp mais aussi nos canons que nous avons accordés en direction du gouvernement ».

Toutefois, le leader du MMM ne dit pas si Pravind Jugnauth est revenu sur son exigence quant au poste de Premier ministre et la durée de ce mandat.

A une question de lexpress.mu sur&nbsp sa déclaration de samedi dernier, lors de sa conférence de presse hebdomadaire, à l’effet que « des années lumières séparent le MMM du MSM sur certains points fondamentaux », Paul Bérenger affirme qu’il préfère se concentrer sur les « éclairs » qu’il compte faire voir à la majorité gouvernementale à partir de mardi prochain.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires