Opération de nettoyage à l’île-aux-Bénitiers

Avec le soutien de

Des volontaires occupés à nettoyer l’îlot vendredi dernier.

Ne cinquantaine de personnes employées dans des établissements hôteliers de la côte Ouest ont ratissé l’île-aux-Bénitiers vendredi dernier. L’opération s’insère dans le cadre de la campagne «Ensam anou recycler plastik»qui cible en particulier le personnel du secteur hôtelier.

Cette journée de nettoyage était organisée par la GML Fondation Joseph Lagesse(GML FJL) dans le cadre de son programme GML ThinkGreen. Elle s’est déroulée en partenariat avec l’Association des hôteliers et restaurateurs de l’île Maurice, la SoolamanNubheebucus Company Limitedet Polypet Recyclers.

L’exercice a pour but de redonner un visage propre et sain à cet îlot en ce début d’été. Il vise aussi à inciter les plaisanciers et les travailleurs affectés sur l’île à respecter leur espace de travail et à collecter les déchets plastiques susceptibles d’être recyclés.

TRI DES BOUTEILLES

L’idée d’entreprendre une telle opération a germé à la suite des séances de sensibilisation auprès des hôtels situés entre Le Morne et Bel-Ombre. «Elle est fortement appréciéedes touristes et des Mauriciens.L’intérieur des terres se dégradeen raison des nombreux déchetsabandonnés par les visiteurs etcertains plaisanciers peu respectueuxde l’environnement.

Il y a également des immondices en provenance des villages côtiers qui sont transportées par les courants ou qui sont déversées par des gens peu scrupuleux. L’îlot est également enlaidi par des feux occasionnés par des vandales. Une telle dégradation cause un problème d’image, de santé publique et de respect de la nature», souligne Marie-LaurenceDupont, coordinatricede GML Think Green.

Jessica, qui travaille sur l’île-aux- Bénitiers depuis trois ans, trouve que si l’île présente ce triste visage aujourd’hui, c’est en partie en raison du manque de facilités : «Il n’y apas de poubelles sur l’île et la collectede déchets ne se fait qu’unefois par semaine à La Gaulette.»La beauté naturelle de cet îlot est un atout majeur pour l’industrie touristique.

Ce sont donc ceux qui en vivent, avec le soutien des responsables des boat houses des hôtels de la côte Sud-Ouest, qui ont été directement impliqués dans cette action de nettoyage. Elle se veut durable grâce, entre autres, à l’instauration d’un système de tri des matières plastiques sur l’île et des prochaines séances de sensibilisation.

Mais il en va aussi de la responsabilité de chacun de rapporter ses déchets à terre et de la possibilité désormais offerte de les réduire en faisant le tri des bouteilles PET auprès des travailleurs sur l’île.

Plusieurs dizaines de sacs de déchets en tous genres, dont plus de la moitié remplis uniquement de bouteilles en plastique, ont été ramassés par les bénévoles. L’ensemble des déchets plastiques collectés sur l’île, sera pris en charge par quelques travailleurs sur l’île, désormais sensibilisés. Ils en tireront désormais profit avec la revente au recycleur.

La campagne «Ensam anou recycler plastik» avait étélancée le 3 juillet dernier.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires