Open d''Australie : Demi-finale en Grand Chelem pour Cilic qui sort Roddick

Avec le soutien de

Le Croate Marin Cilic a atteint pour la première fois les demi-finales d''''un Grand Chelem mardi à l''Open d''Australie en battant l''Américain Andy Roddick en cinq sets 7-6 (7/4), 6-3, 3-6, 2-6, 6-3.

Quart de finaliste à l''US Open, Cilic, 21 ans, rencontrera jeudi l''Espagnol Rafael Nadal ou le Britannique Andy Murray pour une place en finale.

Grand espoir du tennis mondial, le Croate, 14e à l''ATP, a dominé un Roddick usé par sa bataille en cinq sets face à Fernando Gonzalez il y a deux jours. L''Américain, quadruple demi-finaliste à Melbourne, a fait appel au soigneur dès la fin du premier set, se plaignant de l''épaule droite.

Après la perte du deuxième set, il semblait un moment proche d''abandonner mais a trouvé les ressources pour revenir dans la partie, aidé aussi par la grande fébrilité de son jeune adversaire.

Roddick, N.7 mondial, avait l''air bien parti lorsqu''il menait 40-0 sur le service de Cilic au premier jeu du cinquième set. Mais le Croate a alors réussi à surmonter sa peur pour tenir son engagement, ravir celui de son adversaire, et s''envoler vers la victoire.

Il devient après Ivanisevic, Ancic et Ljubicic le quatrième Croate à se hisser dans le dernier carré d''un Grand Chelem, le premier à Melbourne. Lui aussi a dû batailler cette quinzaine pour sortir le jeune espoir australien Bernard Tomic et le N.5 mondial Juan Martin Del Potro en cinq sets.

Déjà vainqueur de quatre titres, Cilic est attendu au tournant depuis un moment et semble percer définitivement au plus haut niveau. Il a désormais battu six des huit derniers joueurs du Top 10 qu''il a rencontrés.

Vainqueur à Chennai en début d''année, il est toujours invaincu cette saison -comme l''était Roddick- et a remporté mardi son dixième succès de rang.

Pour Roddick il s''agit d''une nouvelle énorme déception. Cela fait maintenant plus de six ans qu''il a remporté son unique titre du Grand Chelem, à l''US Open en 2003, le dernier à ce jour pour un joueur américain.
Jamais encore les Etats-Unis n''avaient connu une si longue disette.

(Source : Agence France-Presse)

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires