Opération de sauvetage à Agaléga : Deux patients dirigés par le Dornier aux Seychelles

Avec le soutien de

L’hôtel du gouvernement a dû négocier avec les Seychelles pour faire admettre deux Agaléens chez eux ainsi que pour autoriser au Dornier de faire le plein, la pompe d’Agaléga étant en réparation... à Maurice.


Maurice a usé de toute son influence auprès des Seychelles, le week-end dernier, afin de faire soigner deux Agaléens à Mahé ce dimanche 8 mai.

Jean-Michel Perle, un natif de l’archipel, et Dhaneshwar Rekha, un Mauricien marié à une Agaléenne ont dû être dirigés vers les Seychelles en toute urgence ce jour-là. Le premier ayant eu le tendon sectionné lors d’une partie de pêche alors que le second présentait de sérieux troubles respiratoires.

C’est ce samedi après-midi que l’Outer Islands Development Corporation (OIDC) a averti Port-Louis de la nécessité d’évacuer ces deux personnes dont les cas sont considérés comme extrêmement critiques. Les premiers soins leurs ont été prodigués par le médecin de l’archipel mais faute d''''équipement adéquat, il fallait impérativement les faire hospitaliser à Maurice.

L’hôtel du gouvernement et l’OIDC étaient toutefois confrontés à un problème de taille. Techniquement, en cas d’accident et de maladie grave, l’avion des garde-côtes, le Dornier, doit faire l’aller-retour dans la même journée. Or, l’avion ne pouvait être réapprovisionné en carburant, l’unique pompe de l’île étant en panne et se trouvant à Maurice pour réparation.&nbsp

Le ministère des Affaires étrangères a alors dû négocier avec Mahé afin que le Dornier puisse faire le plein aux Seychelles tout en faisant hospitaliser les deux patients sur leur territoire. D’autant qu’il n’existe aucun accord en ce sens les deux pays.

Le Dornier a donc décollé de Plaisance dimanche matin avant de rallier Agaléga à la mi-journée. Avec les deux passagers à bord, il a mis le cap sur Mahé afin de faire le plein et d’y passer la nuit. Ce n’est que dans l’après-midi de dimanche qu’il a atterri de nouveau à Maurice avec ses deux patients qui ont aussitôt été dirigés vers l’hôpital Jawaharlall Nehru, à Rose-Belle.

« Le ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, et le ministre Hervé Aimé, en sa qualité d’ancien président de l’OIDC, ont tout fait pour faire aboutir cette opération », se félicite Gautam Davay, directeur général de l’OIDC, la corporation qui gère l’archipel d’Agaléga.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires