Nouvelle version des derniers mots provenant du Boeing disparu

Avec le soutien de

Cette correction intervient alors que les autorités malaisiennes sont très critiquées pour leur gestion de la disparition du vol MH370, notamment par les familles des passagers chinois - deux tiers des passagers étaient chinois - qui accusent la Malaisie d'avoir mal géré les recherches et d'avoir fait de la rétention d'information.
 
Nous aimerions confirmer que la dernière conversation (...)entre le contrôleur aérien et le cockpit est à 01h19 (heure malaisienne) et est "Bonne nuit, Malaysia trois sept zéro", indique le département de l'aviation civile dans un communiqué.
 
Le Boeing 777, qui avait décollé de Kuala Lumpur à destination de Pékin, était à ce moment-là en train de quitter l'espace aérien malaisien. Quelques minutes plus tard, ses systèmes de communication étaient coupés et l'avion faisait demi-tour au-dessus de la Malaisie pour se diriger verse l'océan Indien.
 
L'ambassadeur de Malaisie en Chine avait indiqué aux familles à Pékin dès le 12 mars, quatre jours après la disparition de l'avion, que les derniers mots en provenance de l'avion avaient été "Et bien, bonne nuit".
 
Avant la publication du communiqué de l'aviation civile malaisienne, le ministre malaisien des Transports Hishammuddin Hussein avait été interrogé lors d'une conférence de presse lundi à propos des derniers mots venant du cockpit et avait éludé les demandes de publication de la transcription officielle.
 
Selon le communiqué publié lundi soir, une enquête est en cours pour déterminer qui du pilote ou du copilote a prononcé les derniers mots.
 
Auparavant, la compagnie Malaysia Airlines avait indiqué que les paroles avaient sans doute été prononcées par le copilote. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires