Notre poésie perd son historiographe, Jean Urruty

Avec le soutien de
Mardi 11 janvier 1983 (et non 1982 comme le pensent certains) sonne comme un glas pour notre poésie mauricienne. Jean Laurent Urruty nous tire sa révérence. Ce n?est pas pour rien que Clément Charoux, un fin connaisseur de notre res poetica, le surnomme l?historiographe de la poésie ciselée à Maurice. Son ?uvre témoigne hautement de sa passion illimitée et éminemment exemplaire pour les poètes locaux. Il suffit de savoir que nous lui devons les biographies poétiques suivantes : trois volumes sur les poètes mauriciens, parus de 1971 à 1973, aux presses de la Royal Printing, Le Mauricien Toulet, aux mêmes presses en 1971, Le Voyage de Baudelaire aux Mascareignes, Modern Printing, 1968, Un écrivain mauricien, Jean Blaize, paru en feuilleton dans un de nos quotidiens en juillet-octobre 1961, Pérégrinations à l?île s?ur, mars-août 1960, Auguste La Caussade et l?île Maurice, avril-juillet 1959, Auguste Brunet, l?homme et l??uvre, Bulletin de l?Académie de la Réunion, 1961-62 ; La poésie franco-canadienne, L?Essor, 1935-36 ; En furetant, chroniques parues dans Advance, en 1949-50 ; Le parler créole, Revue de la Guadeloupe, 1950 et Trait d?Union de la Réunion, 1951. Les Editions Vizavi, que dirige amoureusement une autre passionnée des Lettres mauriciennes Pascale Siew, réédite, en 2007, Le Voyage de Baudelaire aux Mascareignes de Jean Urruty, à l?occasion du 150e anniversaire de la publication des Fleurs du mal. Une aubaine inespérée, une manne littéraire dans notre désert culturel, une oasis inspirée, autant pour les fanas de Baudelaire que pour ceux d?Urruty. Mais 2008, l?année du 25e anniversaire de la disparition de celui-ci, exige que l?île Maurice encore éprise de Belles Lettres et de poésie élève un monument à sa gloire littéraire, monument qui pourrait prendre avantageusement la forme d?une réédition complète de son ?uvre et de sa contribution historiographique. Il suffirait que ses héritiers et ayants droit donnent les autorisations légales requises pour que nos meilleurs éditeurs se disputent le privilège de pouvoir publier l?intégrale de l??uvre de Jean Urruty. En tenant compte, toutefois que Pascale Siew et Vizavi leur ont déjà pris une longueur d?avance. Le Dictionnaire de Biographie Mauricienne consacre, heureusement, une notice à Jean Laurent Urruty, fils de Pierre Urruty et de Valentine Préfumo. Il voit le jour, à Rose-Hill, le 6 septembre 1904. Elève du collège Royal de Curepipe, il en devient un des enseignants. Il entre ensuite dans la fonction publique et effectue une belle carrière dans l?Education. Il doit se retirer prématurément pour raisons de santé (handicap auditif). Rétabli, il prend du service d?abord au Cernéen, puis au journal Action que dirige avec humour, insolence mais savoir-faire et intelligence Roger Merven. Urruty est devenu, entre-temps, un membre actif du Cercle Littéraire de Port-Louis et un des principaux collaborateurs de son organe L?Essor. Il fait volontiers des conférences radiophoniques et correspond avec plusieurs écrivains étrangers dont Léopold Sédar Senghor, qui lui promet de tout mettre en ?uvre pour rééditer son ?uvre (promesse de politicien ?). Trois prix littéraires récompensent son ?uvre hagiographique et sa vénération pour les Belles Lettres : le Prix Jean-Blaize en 1949, celui des Mascareignes en 1970, et le Prix Pierre-Mille en 1971. La France l?élève, en 1979, au rang de chevalier de l?Ordre des Arts et des Lettres. Il meurt à Doncaster, Angleterre, le 11 janvier 1983. Il avait épousé Germaine Crighton qui lui donne, entre autres, un fils, le Dr Pierre Urruty. Marlène Blin se souvient des années Action de Jean Urruty. Elle loue son tempérament de chercheur passionné pour tout ce qui concerne le « fait mauricien ». Elle précise qu?il fut «un des premiers à pérégriner à travers les forêts vierges du parler créole mauricien» (N.B. Mais après Charles Baissac et Savinien Mérédac).
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires