No. 12: Bunwaree lance sa campagne en solo en tenant à l’écart Varma et Duval

Avec le soutien de

C’est le dimanche 13 septembre que le ministre de l’Education a officiellement lancé sa campagne en vue des prochaines législatives. Mais il a choisi de tenir à l’écart les autres élus rouges de la circonscription, Yatin Varma et Richard Duval.


Vasant Bunwaree, troisième député de la circonscription No. 12 (Mahébourg/Plaine Magnien), s’est adressé à quelque deux cent cinquante personnes réunies au collège Hamilton à Mahébourg et, cela, en l’absence remarquée de ses deux colistiers.

Il en a profité pour faire un bilan de ces quatre dernières années en tant que ministre et député de la région. Il a aussi parlé des projets à venir pour la circonscription dont le début de la deuxième phase du Mahébourg Waterfront.

Mais ce qui n’a pas manqué d’attirer l’attention, c’est bien l’absence de ses deux collègues de l’Alliance sociale, Yatin Varma et Richard Duval, également députés de la circonscription.

Les trois élus de Mahébourg/Plaine Magnien ont toujours entretenu des relations conflictuelles et les comptes ont souvent été réglés sur la place publique. La démarche du ministre de l’Education est un message clair, à l’effet qu’il préfère mener sa campagne seul. D’ailleurs Yatin Varma n’a pas tardé à réagir.

«C’est au leader d’un parti de lancer une campagne électorale. Il n’y a pas eu de directive du parti en ce sens. Je constate que le Premier ministre, le docteur Navin Ramgoolam lui-même, a fait ressortir en maintes occasions que l’année 2009 est l’année de l’économie et que c’est 2010 qui sera l’année des élections. Aussi quand notre leader a commenté la liste des candidats du MMM, il a dit qu’ils sont en train de courir avant même le départ de la course. Je ne peux que prendre note de ce qui s’est passé au No. 12», déclare le backbencher rouge.

D’autre part, Bunwaree a, soigneusement, évité de critiquer le MSM alors qu’il critiquait, dans son discours, l’ancien gouvernement. «C’est vrai que le MSM était en alliance avec le MMM, mais c’était surtout un gouvernement MMM», soutient le ministre de l’Education.

Vasant Bunwaree n’a pas manqué non plus de remercier ceux présents, mais plus particulièrement les membres de la population générale et a salué ceux qu’il a présenté comme des anciens partisans du MMM.


&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires