Nita Deerpalsing fustige Paul Bérenger pour son soutien à la motion de Pravind Jugnauth

Avec le soutien de

La porte-parole du Parti Travailliste (PTR) trouve choquant que Pravind Jugnauth présente une motion concernant l’affaire MedPoint au Parlement. Elle se dit « extrêmement étonnée » que Paul Bérenger a choisi de seconder cette motion.

Après Pravind Jugnauth en début de matinée, Nita Deerpalsing a longuement commenté la démarche du leader du Mouvement socialiste militant (MSM) au Parlement mardi dernier. Ce dernier avait tenté de bloquer la création d’une provision budgétaire pour couvrir l’acquisition de la clinique Medpoint au coût de Rs 144,7 millions.

Lors de la conférence de presse de l’alliance gouvernementale, ce samedi 29 octobre, la directrice de la communication du PTr a soutenu que le leader de l’opposition a surpris tout le monde en soutenant la motion présentée par Pravind Jugnauth.

« C’est le Mouvement militant mauricien (MMM) qui a en premier du scandale du siècle. Dans ces conditions, il est extrêmement étonnant que Paul Bérenger décide de soutenir la motion de Pravind Jugnauth au parlement », explique Nita Deerpalsing.

Par ailleurs, elle qualifie l’initiative de Pravind Jugnauth « d’attitude choquante ». Nita Deerpalsing a rappelé que c’est Pravind Jugnauth qui a approuvé le déboursement de cette somme dans une lettre en date du 23 décembre 2010 et portant sa signature.

« La conséquence administrative immédiate de cette lettre est la création de la provision budgétaire que conteste Pravind Jugnauth. Et voilà que c’est cette même personne qui vient demander que cette provision soit enlevée des Estimates of Supplementary Expenses de 2010 », s’insurge Nita Deerpalsing.

Le responsable de la communication du Parti mauricien social démocrate (PMSD), Lindsay Morvan, a, pour sa part, commenté la présentation du budget 2012 prévue par le vendredi 4 novembre. Il s’est dit confiant que son leader, Xavier Luc Duval, l’actuel ministre des Finances, saura à travers cet exercice donner les moyens au pays de faire face à la crise financière qui ébranle en ce moment même nos principaux marchés occidentaux.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires