Nita Deerpalsing appelle la State Bank of Mauritius à « revoir sa copie »

Avec le soutien de

La députée travailliste ne s''est pas contentée de réfuter l''opposition ou de flatter les décisions du gouvernement. Elle a lancé une charge contre la State Bank of Mauritius, lors des débats budgétaires.&nbsp

La State Bank of Mauritius (SBM) a été créée dans un but précis : procurer&nbspaide et de assistance, a souligné la député travailliste, Nita Deerpalsing, en évoquant le volet des petites et moyennes entreprises dans son discours budgétaire. Elle appelle la banque à «revoir sa copie».

La SBM, regrette la député, a «dévié» de sa mission première. «Je ne comprends pas pourquoi la State Bank ne vient pas avec un programme innovateur et compétitif. C’est inacceptable !»

Pour sa part, le député du MMM, Kavi Ramano, a qualifié le projet d’une nouvelle foire à Quatre-Bornes, de «blague du siècle», de Xavier Luc Duval.&nbsp «En 2006, on a parlé d’un Tourist Market. En 2007, d’uplifting, avant de découvrir que le marché se situe sur le tracé du métro léger. Maintenant, place au premier coup de pioche. Ce sera un coup de pied le 9 décembre !» a ironisé le député.

Il déplore «l’indifférence totale» des deux autres représentants de Belle-Rose/Quatre-Bornes, Xavier Duval et Nita Deerpalsing, sur plusieurs problèmes, dont&nbsp la congestion routière dans le centre-ville et la «proportion alarmante» que prend la drogue à La Source ou La Louise.

Showkutally Soodhun, le député du MSM a jugé que ce budget a été un&nbsp«échec». Il regrette qu’aucune action n’ait été prise contre les responsables du hedging à la State Trading Corporation, une des pires décisions du gouvernement. «Cette affaire aurait dû être transmise au CCID», devait-il insister.

Le député de l’Organisation du Peuple Rodriguais, Francisco François, s’est dit satisfait du «budget réaliste et réalisable» pour son île. Mais, il a critiqué le&nbsp ministre Nicolas Von Mally de faire de «l’opposition déloyale». Sur les subsides des denrées de base et&nbsple ciment, «nous avons obtenu plus que ce que nous avions demandé», a soutenu Francisco François.

&nbsp

Karen WALTER et Marc ATCHIANE

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires