Nicolas Von Mally demande de l’indulgence envers le Fishermen Investment Trust

Avec le soutien de

Aucun des projets du Fishermen Investment Trust (FIT) n’a été concrétisé. C’est ce que Nicolas Von Mally&nbsp a dit en réponse à la Private Notice Question (PNQ), du leader de l’opposition ce mardi 5 juillet. Le ministre réclame de l’indulgence envers le FIT.

Le ministre de la Pêche et de Rodrigues s’est embarqué dans des longues explications sur les quatre différents projets envisagés par le FIT depuis sa création. Toutefois au final, il devait indiquer qu’aucun des ces projets n’avait été concrétisés à ce jour.

Il a demandé au leader de l’opposition de donner une chance à la nouvelle direction de cette institution. Une déclaration qui ressemble à une motion de blâme envers l’ancienne équipe dirigeante, nommé par le ministre de tutelle de l’époque, Satish Faugoo.

Les quatre projets concernés sont, l’exploitation des concombres de mer aussi connu comme bambaras, une ferme aquatique à Bambous Virieux, deux projets de barachois et la construction de bateaux pour la pêche en haute mer.

Les trois premiers projets précités dorment dans un tiroir en attendant de nouvelles études ou des décisions stratégiques. En ce qu’il s’agit du quatrième, un premier bateau qui doit servir de projet pilote devrait être opérationnelle bientôt.

Quant au projet de «Fish Auction Market», le bâtiment a déjà été livré au gouvernement. Toutefois il ne sera pas opérationnel avant janvier de l’année prochaine. Il faudra d’abord installer le matériel adéquat dont une chambre froide accompagné de la logistique nécessaire pour le bon fonctionnement de ce projet.

Le contrat pour ces travaux a été alloué à Florecold Industry Ltd au coût de Rs 6 millions.. Il reste à décider de la stratégie de gestion de ce marché destiné à la vente aux enchères des prises des pêcheurs.

Deux options sont actuellement à l’étude au niveau du ministère de la Pêche. Il s’agira soit de mettre en œuvre un partenariat public-privé (PPP) ou alors d’aller vers un appel d’offres international en vue de solliciter l’expertise étrangère.

Le ministre Von Mally a également indiqué qu’aucun équipement de sécurité n’a été mis à la disposition des pêcheurs Mauriciens et Rodriguais depuis 2004. Cependant, des provisions de Rs 6,5 millions seront incluses à, cet effet, dans le budget 2012.

Par ailleurs, le ministre Von Mally a fourni les statistiques sur la production de l’industrie de la pêche au cours des six dernières années. Un total de 6 035 tonnes de poissons ont été pêchées dans les lagons mauriciens de 2005 à 2010. Les prises sur les bancs de pêche dans la région de St Brandon et d’Agaléga ont dépassé la barre de 18 000 tonnes au cours de six dernières années.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x