NBA - Orlando rejoue au basket

Avec le soutien de

Après 5 défaites de rang et un spectacle tragi-comique entre sa superstar et son coach, le Magic a renoué avec la victoire au meilleur moment, sur le parquet de Philadelphie, son concurrent direct pour sa place en Play-offs. Les Lakers et Dallas ont chuté, alors que les Clippers et Boston ont gagné.

Après des derniers jours à être la risée de toute la NBA pour cause de conflit simili-caché avec son coach Stan Van Gundy (dont il aurait demandé le départ à ses dirigeants), Dwight Howard a de nouveau fait parler de lui ballon en main. C’est une meilleure chose, autant pour sa personne que pour son équipe. Ainsi, le Magic, qui restait sur une série de 5 défaites, et qui voyait sa place en Play-offs menacée par les 76ers, a mis fin à cet enchaînement terrible, justement sur le parquet de Philadelphie.

Howard a grandement contribué à cette victoire (82-88) avec 20 points et 22 rebonds. L’apport de J.J. Redick (11 de ses 19 points dans le 4e quart) n’a également pas été négligeable. « Je ne suis pas un mauvais garçon. Indépendamment de tout ce qui a été dit ou la façon dont les gens me perçoivent, je vais continuer à être qui je suis, je suis la même personne », a expliqué « Superman » après match, alors qu’il va bien falloir finir la saison dans ces conditions, avant de tout mettre sur la table la trêve venue pour une grande explication.

Si Orlando a donc renoué avec le succès, ce n’est pas le cas des Lakers, une nouvelle fois chahutés et battus, à Phoenix (125-105). Si Pau Gasol (voir Le MVP de la nuit) a fait ce qu’il a pu, cela n’a pas suffi en l’absence de Kobe Bryant, touché au tibia gauche et qui a manqué là son premier match après 138 sorties consécutives ! Privé de l’apport du « Black Mamba », la franchise de L.A. a tenté de compenser avec donc Gasol, mais aussi Bynum (23pts-18rbds), et Metta World Peace. Mais l’ex-monsieur Ron Artest et les siens ont finalement dû céder après notamment des 2e et 3e quarts-temps pour le moins délicat (38 et 37 points encaissés).

Toujours à l’Ouest, Dallas n’a pas fait mieux, contre Memphis (94-89), la faute notamment au manque de réussite de Dirk Nowitzki (17 pts, à 5/16) et surtout à un début de match désastreux (29-10). Les joueurs de Portland peuvent, eux, déjà commencer à préparer leurs vacances d’été car leurs chances de voir la post-saison se sont un peu plus amenuisées avec une nouvelle défaite, la 30e de la saison, sur le parquet de Milwaukee (116-94). Comme souvent, LaMarcus Aldridge a dû se sentir bien seul (21 pts) dans un collectif à la dérive (6/22 à 3 points, 33 rebonds à 49, 20 assists à 31).

Enfin, les Clippers, avec un très bon duo Griffin-Paul (46 pts-19 rbds-19 pds), vainqueurs face à Sacramento (109-94), et Boston, qui l’a emporté sur le parquet d’Indiana (72-86), réalisent les deux belles opérations de la nuit, effectuant des rapprochés précieux sur les 3es places des deux Conférences.

Suivez toute l’actualité sportive sur Lékip.mu.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires