Navin Ramgoolam souhaite disposer d’une équipe solide pour affronter l’opposition

Avec le soutien de

A quelques jours de la rentrée parlementaire, c’est dans son fief à Triolet que le Premier ministre a énoncé ses premières craintes face à une opposition parlementaire qui se prépare à déstabiliser son gouvernement. (photo :&nbsp inauguration de la réouverture du stade de football de Triolet)

Navin Ramgoolam a enchaîné, le jeudi 13 octobre, les cérémonies d’inauguration dans sa circonscription à Triolet. Après l’inauguration du Sir Seewosagur Ramgoolam Disabilities Services Centre (SSRDSC), il a également procédé à la réouverture du stade de football de Triolet qui avait été fermé pour rénovation.

C’est lors de la deuxième cérémonie que le Premier ministre a exprimé son souhait de disposer d’une équipe solide afin de faire face à une opposition requinquée qui se prépare à attaquer frontalement le gouvernement. La déclaration de Navin Ramgoolam semble&nbspdestinée à justifier son choix quant aux récentes nominations ministérielles qui ont créé quelques remous au sein de la base du Parti Travailliste (PTr).

« Il y a des personnes qui sont très populaires, mais dès qu’elles sont nommées au Conseil de ministres, elles se taisent et tremblent quand il faut se lever pour parler. Moi, j’ai besoin d’une équipe suffisamment forte pour qu’on se batte contre cette opposition », avoue Navin Ramgoolam.

Ce sera la seule déclaration politique du chef du gouvernement lors de son intervention. Toutefois, plus tôt à la cérémonie d’inauguration, Navin Ramgoolam a pris le temps d’énumérer les nombreuses mesures prises en faveur des personnes handicapées et vulnérables par les différents gouvernements qu’il a dirigés depuis 1995. A plusieurs reprises il devait ajouter que « c’est pour cela qu’il était important d’avoir un gouvernement socialiste », en se référant au PTr.

Le Premier ministre a annoncé que de nouvelles mesures budgétaires seront présentées le mois prochain. Elles toucheront directement les écoles destinées aux enfants avec des besoins spéciaux. Par ailleurs, une série de projets d’infrastructure pour la région Nord a été énoncée. Ces projets seront concrétisés dans un futur proche selon Navin Ramgoolam et le ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo.

Il faut dire que lors de ses deux interventions, le Premier ministre n’a pas lancé une seule pique ni en direction&nbsp du Mouvement militant mauricien (MMM), ni du Mouvement socialiste militant (MSM). Deux discours prononcés sur le ton de la sobriété et qui n’ont pas été tiré en longueur comme ceux auxquels Navin Ramgoolam nous avait habitués et plus particulièrement dans son fief à Triolet.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires