Navin Ramgoolam promet une nouvelle fois l’introduction de la langue kreol dans le cursus scolaire

Avec le soutien de

Le Premier ministre promet l’introduction du Kreol à l’école et la construction d’un hôpital spécialisées dans des soins aux femmes. C’était lors d’un congrès à Pailles, ce dimanche 18 avril.

Le Premier ministre promet l’introduction de la langue Kreol comme matière optionnelle au primaire en cas de victoire aux prochaines législatives. C’était lors d’un congrès organisé par l’aile féminine de l’Alliance de l’Avenir au Centre des Conférences Swami Vivekananda, à Pailles, ce dimanche 18 avril.

Plus d’un millier de femmes s’étaient rassemblées pour écouter les discours des quatre leaders de cette alliance, Pravind Jugnauth, Xavier-Luc Duval, Rashid Beebeejaun et Navin Ramgoolam. La ministre de la Sécurité Sociale, Sheila Bapoo a&nbspégalement pris&nbspla parole lors de ce congrès.

Intervenant en dernier, Navin Ramgoolam a fait un rappel des mesures spéciales prises en faveur des femmes par son gouvernement au cours de ces cinq dernières années. Cependant, ce qui aura retenu l’attention, c’est cette promesse de Navin Ramgoolam d’introduire la langue Kreol comme matière à part entière et au même titre que les autres langues optionnelles enseignées dans nos écoles.

«Il y a d’autres langues qui sont optionnelles. Si nous sommes vraiment un pays multiculturel, je ne vois pas pourquoi le Kreol ne peut pas, aussi, devenir une langue optionelle à l’école. Nous allons le mettre dans notre programme électorale», a promis le leader du Parti travailliste.

Ce n’est pas la première fois que le Premier ministre affirme que le Kreol sera introduit comme une matière optionnelle dans le cursus scolaire. Lors des célébrations commémorant le 175e anniversaire de l’abolition de l’esclave sur la plage du Morne, le lundi 1er février, le Premier ministre,&nbsp Navin Ramgoolam avait consacré une bonne partie de son discours à la question de l’introduction du kreol à l’école. Il avait, alors, soutenu que cette langue a sa place à l’école.

«Je pense le bon sens demande que dans un tel contexte linguistique, le Kreol devienne une langue optionnelle à l’école. Et, avec le ministre de l’Education, nous sommes en train d’y&nbsp travailler», avait annoncé le Premier ministre.

On se souviendra, également que Navin Ramgoolam s’était déjà prononcé pour l’introduction du Kreol dans le programme scolaire, le 17 octobre 2009. Il participait alors aux célébrations du deuxième anniversaire de la Fédération des Créoles Mauriciens.

Toutefois, une récente décision du ministère de l’Education semble être en contradiction avec la position du&nbsp chef du gouvernement. Ce ministère a refusé de donner son aval au Bureau de l’Education Catholique pour l’introduction du kreol comme medium d’enseignement, sur une base pilote, dans certaines classes de ses écoles.

Recevant le Père Jocelyn Grégoire, le président du FCM, la semaine dernière, le Premier ministre lui a expliqué qu’il n’avait pu mettre en pratique ses promesses en ce qui concerne l’introduction du Kreol à l’école. Navin Ramgolam a confié au prêtre qu’il « avait été pris de court » par … les élections

Lors de son intervention ce dimanche18 avril, à Pailles, Navin Ramgoolam a repris l’annonce faite récemment par Rama Sithanen lors d’une conférence de presse concernant l’utilisation des recettes du Loto. Le ministre des Finances avait indiqué la création d’un hôpital spécialisé dans des soins pour des enfants et des femmes.

Le Premier ministre est revenu avec l’idée en promettant « un institut dédié aux maladies qui affectent spécifiquement les femmes ». Cet institut que le chef du gouvernement actuel veut créer «en urgence», bénéficiera, selon lui, de l’apport d’expert étrangers.

A la fin de son discours, le leader de l’Alliance de l’Avenir a exhorté son auditoire à bien réfléchir avant d’aller voter. «N’oubliez pas que l’Alliance de l’Avenir a aligné treize femmes. N’oubliez pas cela quand vous irez voter», a demandé Navin Ramgoolam.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires