Navin Ramgoolam précise que la taxe sur l’épargne est une idée impopulaire de Sithanen

Avec le soutien de

Navin Ramgoolam a pris la parole lors d’une réunion de l’Alliance de l’Avenir&nbsp au Heen Fo Hall, Port–Louis, le 29 avril. Il a précisé que l’introduction de la taxe sur l’épargne est une œuvre de son ministre des Finances, Rama Sithanen, et non de lui.

Navin Ramgoolam essaie de se dissocier au maximum de Rama Sithanen. Il en donné la démonstration lors d’une réunion de l’Alliance de l’Avenir, au Heen Fo Hall, Port–Louis, le 29 avril. «L’introduction de la taxe sur l’épargne, ce n’est pas moi, mais Rama Sithanen», a-t-il précisé devant une foule de partisans.

«J’avais une mauvaise intuition et je lui ai dit que cette mesure n’était pas bonne. Mais, il m’a expliqué que cette mesure existait en France et en Inde. Je lui ai alors dit de l’introduire et qu’on verra par la suite», a expliqué le Premier ministre. Ainsi, il rappelle que cette mesure, qu’il décrit d’«impopulaire», sera enlevée. Un avis que partage son allié, le Mouvement socialiste militant (MSM), qui était contre cette taxe dès son introduction.

Le Premier ministre a également fustigé la campagne de l’Alliance du Cœur au No.2, qu’il décrit de communale. «Pour moi, il n’existe pas de communauté. Il n’y a que des Mauriciens», a-t-il précisé. Il a également dénoncé les tracts communaux qui y circulent, demandant de ne pas voter pour Aline Wong, la candidate de l’Alliance de l’Avenir. « Aline Wong est une femme qui a fait ses preuves. Et sa place se trouve au Parlement», a-t-il dit.

Par ailleurs, Navin Ramgoolam a confié à l’auditoire qu’il préfère travailler avec Pravind Jugnauth que Paul Bérenger. Le leader du MSM, lors de son intervention, a affirmé que la victoire au No.8 (Quartier Militaire-Moka) était acquise. «Et je suis confiant qu’on assistera également à une grande victoire au No.2», a-t-il déclaré devant une foule enthousiaste.

Rashid Beebeejaun, candidat de l’Alliance de l’Avenir au No. 2 a, pour sa part déclaré que l’Alliance du Cœur ne cherche qu’à diviser les communautés. Il demande «un peu de solidarité» dans la circonscription. «J’aurais bien aimé que les musulmans votent ‘bloc’ pour l’Alliance de l’Avenir», a-t-il confié. Sa colistière, Aline Wong, s’est lancée le défi de devenir la première députée « sino- mauricienne » et « la première femme élue dans cette circonscription.

Plusieurs orateurs ont pris la parole lors de cette réunion, notamment Shakeel Mohamed, Abdullah Hossen et Sylvio Tang.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires