Navin Ramgoolam joue à fond la carte du rassembleur

Avec le soutien de

«Il est extrêmement difficile de construire mais très facile de détruire. Il faut placer le pays avant tout autre considération», affirme Navin Ramgoolam. C’était lors de la cérémonie de pose de première pierre de la Tamil Academic School à Ebène.

Le Premier ministre a choisi, depuis quelques temps déjà, de faire sien le discours de l’unité nationale. Autrefois chasse gardée du MMM, l’unité nationale est devenue désormais un thème récurrent chez le Premier ministre, le leader de l’alliance sociale a adopté cette dialectique dans sa stratégie de jouer sur son image de rassembleur.

Il a ainsi profité de sa présence à la cérémonie religieuse à Ebène pour se présenter comme le Premier ministre de toutes les composantes de la société mauricienne. «Nous représentons toutes les communautés. Je suis le Premier ministre de tous les Mauriciens et nous devons être capables de penser en tant que Mauriciens», soutient le chef du gouvernement.

Devrons-nous nous attendre à une campagne électorale différente dans les mois à venir? En tout cas, l’image de rassembleur que tente de projeter Navin Ramgoolam sera définitivement un des thèmes de campagne le plus exploité lors de la prochaine joute.

Également présent à cette cérémonie, le leader de l’opposition, Paul Bérenger, n’a pas non plus manqué l’occasion pour rappeler que, lorsqu’il était Premier ministre, il a fait de son mieux pour défendre les intérêts de toutes les communautés du pays.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires