Navin Ramgoolam dénonce l’incitation à la haine raciale sur des profils Facebook

Avec le soutien de

L’ordre public était au centre du discours du Premier ministre au meeting de l’Alliance de l’Avenir à Beau-Bassin, le mercredi 28 avril. Les propos communalistes sur Facebook et la réintroduction de la peine de mort sont revenus sur le&nbsp tapis.
Le premier ministre met en garde la population contre certains individus qui font&nbsp&nbsp des incitations à la haine sur leurs profils Facebook.&nbsp Il condamne ces actes et annonce qu’une enquête a été ouverte pour retracer les auteurs des propos séditieux. Interpol et la maison mère de Facebook aux Etats Unis ont également été contactés par l’Information and &nbspCommunication Technologies Authority (ICTA).&nbsp

Navin Ramgoolam intervenait lors d’un meeting de l’Alliance de l’Avenir à la Place de Taxi de Beau-Bassin, le 28 avril. Il n’a pas manqué de commenter les récents messages à caractère racistes publiés sur le profil Facebook d’une association socioculturelle.

&nbsp«Je demande, surtout aux jeunes, de faire attention à certains messages publiés sur Facebook. Des gens ont attaqué la communauté musulmane sur le profil de la Voice of Hindu. Mais ce ne sont que des individus voulant semer le désordre et la division» dénonce le Premier ministre.

Suite a ces propos racistes, Navin Ramgoolam a demandé à l’ICTA et à la police d’ouvrir une enquête. «Une élection n’est pas un prétexte pour mettre un pays à feu et à sang. Si vous êtes sur le point de perdre les élections, il faut simplement l’accepter. C’est cela la démocratie», explique Navin Ramgoolam.

Il indique également qu’Interpol et la maison mère de Facebook en Californie, Etats-Unis ont été informés de la situation. «Je mettrai la main sur ces individus et j’en&nbsp ferai d’eux des exemples. On se demande à qui profite ce crime», a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le Premier ministre a dressé un bilan du Law and Order dans le pays. «Le taux de criminalité est en baisse dans le pays. Mais un crime reste toujours un crime de trop. Il y a des individus qui ont été incarcérés pour meurtre, mais une fois libérés, ils en commettent d’autres. C’est pour cela que nous voulons réintroduire la peine de mort. J’espère que le Mouvement Militant Mauricien (MMM) votera en faveur de ce projet de loi au parlement. Mais, je suis sûr qu’ils trouveront des excuses pour ne pas voter», prévient Navin Ramgoolam.

Auparavant Maurice Allet, Lucien Finette, Bobby Hureeram, candidats de l’Alliance de l’Avenir dans la circonscription No. 20 (Beau-Bassin-Petite-Rivière) ont également pris la parole. Leurs discours étaient axés sur les réalisations du gouvernement au cours des cinq dernières années. Ils ont également déclaré qu’ils sont confiants en une victoire3-0 à Beau-Bassin-Petite Rivière.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires