Navin Ramgoolam décharge le ministre Nicolas Von-Mally du portefeuille de Rodrigues

Avec le soutien de

Le Premier ministre a accédé au souhait de Nicolas Von-Mally d’être déchargé du portefeuille de Rodrigues. Ce dernier conserve cependant son poste de ministre de la Pêche.

Le leader du Mouvement Rodriguais (MR) et actuel ministre de la Pêche et de Rodrigues a, comme prévu, présenté sa demande au chef du gouvernement lors du Conseil des ministres de ce vendredi 10 février. Nicolas Von-Mally avait annoncé, mercredi dernier, qu’il comptait faire une demande « formelle » pour que le ministère de Rodrigues ne tombe plus sous sa responsabilité. Une décision qui fait suite à la défaite de son parti aux élections régionales du 5 février et à la victoire de l’Organisation du peuple rodriguais (OPR) de Serge Clair. Il avait alors déclaré qu’il ne souhaitait «pas embarrasser Serge Clair en gardant le ministère de Rodrigues ».

De retour au pays depuis ce matin, après sa visite en Inde, c’est la première décision majeure que le chef du gouvernement a été amené à entériner.

« C’est tout à fait normal qu’après la victoire de l’OPR, nous respections le choix de l’électorat en laissant le champ libre à Serge Clair. D’autant plus qu’il a lui-même dit qu’il ne voulait pas travailler avec moi », a déclaré le leader du MR à la sortie du Conseil des ministres.

Nicolas Von-Mally conserve, toutefois, la responsabilité du ministère de la Pêche. C’est le chef du gouvernement lui-même qui récupère le portefeuille délaissé par l’adversaire principal de Serge Clair. Le ministre de la Pêche affirme, pour sa part, qu’un ministère de Rodrigues est important.

« C’est un ministère qui a toute sa raison d’être et aide énormément à l’avancement des projets de développement dans l’île », soutient Nicolas Von-Mally.

La question de la cohabitation avec la nouvelle équipe dirigeante de l’Assemblée régionale de Rodrigues (ARR) et le ministère de tutelle était sur toutes les lèvres après la proclamation des résultats. D’ailleurs, le leader de l’OPR et futur Chef commissaire, Serge Clair a déjà donné le ton en prévenant que le ministre de Rodrigues devra évacuer le bureau qu’il occupe au sein des locaux de l’administration rodriguaise. Des locaux qui tombent directement sous la responsabilité de l’ARR

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires