Navin Ramgoolam confirme qu’il négocie une alliance avec le Mouvement Socialiste Militant

Avec le soutien de

Lors du lancement du livre « The Slave Legacy » de Jacques David, à Port-Louis, le vendredi 26 mars, le Premier ministre&nbspa déclaré qu’il discute, en ce moment, d’un accord électoral avec le MSM. Toutefois, il a précisé que « négociation ne veut pas dire alliance ».

Le Premier ministre confirme qu’il y a, en ce moment, des tractations pour une alliance entre le Parti Travailliste (PTR)&nbsp et le Mouvement Socialiste Militant (MSM).&nbsp C’était&nbsp lors du lancement du livre « The Slave Legacy », écrit par son ancien collaborateur, Jacques David. La présentation de l’ouvrage avait lieu à l’Hôtel Le Labourdonnais à Port-Louis, le vendredi 26 mars.

Répondant à des questions de la presse après la cérémonie, Navin Ramgoolam a déclaré «&nbsp Des membres du MSM ont pris contact avec moi.&nbsp Ils m’ont dit qu’ils veulent faire alliance avec moi. Comme, il n’y a plus de négociation avec le MMM, je discute avec eux. Toutefois négociation ne veut pas dire conclusion d’une alliance.&nbsp »
C’est la première fois que le leader du PTr parle en public de négociation d’alliance. Jusqu’ici, il avait toujours relativisé ses rencontres avec les autres leaders politiques. Il s’y référait comme des conversations amicales. « Nou pé koz kozé », disait-il.

Préssé par les journalistes sur les raison d’une alliance, alors que tous les sondages le donnent gagnant, aux prochaines élections, le Premier ministre a révélé combien il a été marqué par la conclusion rapide de l’alliance MSM-MMM aux législatives de l’an 2000. Il est comme un chat échaudé. « Satt boir dilé so enn sel fois », dit-il.

Navin Ramgoolam a expliqué qu’en 2000 tous les sondages, ceux qu’il avait commandité et ceux publiés dans les journaux donnaient le PTr gagnant. Pourtant, il a perdu à ces élections. Le premier ministre a, toutefois, refusé de se prononcer ouvertement sur la date des élections. « Ecoutez attentivement mes discours et vous aurez des indices », a-t-il lancé.

Il a ajouté qu’il ne fera aucune déclaration à ce sujet au meeting de l’Alliance sociale à Vacoas, le&nbsp 1er mai. « Ne vous attendez pas à ce que je fasse une déclaration concernant les élections au meeting du 1er mai. Je suis respectueux des institutions, je ferai les choses dans les règles », a-t-il prévenu.&nbsp

La déclaration de Navin Ramgoolam confirmant les discussions avec le MSM a envoyé un message fort dans les milieux politiques.

Au Parti Mauricien Social Démocrate, on ne qualifie plus le MSM de béquilles. Au contraire, les Bleus se montrent très enthousiastes à la perspective d’une alliance PTr-PMSD-MSM.

Le MMM , pour sa par,&nbsp dit avoir mis fin aux négociations avec le PTr et annonce se préparer pour aller élections avec ses partenaires : l’Union nationale d’Ashock Jugnauth et le Mouvement Mauricien Social Démocrate d’Eric Guimbeau.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires