Navin Ramgoolam au collège Hassan Raffa: «Pas de compromis»

Avec le soutien de

Le Premier ministre, Navin Ramgoolam, ne veut pas faire de compromis. Il formule sa pensée à un moment où le débat politique risque de s’accélérer à l’orée d’une éventuelle partielle de remplacement pour le siège d’Ashock Jugnauth et à l’approche des Législatives prévues pour 2010.

C’est un discours politique haut en couleurs que le Premier ministre a prononcé à l’occasion de la cérémonie organisée par le Trust Fund for the Social Integration of Vulnerable Groups et le ministère des Finances à l’occasion de la remise de matériels et d’équipement éducatifs aussi bien que de lettres d’intention et de matériels scolaires aux enfants des familles vulnérables au collège Professor Hassan Raffa, à Terre-Rouge ce 11 décembre.

Navin Ramgoolam est un Premier ministre en verve lorsqu’il s’agit de parler politique ces jours-ci. Il l’a démontré lors de la cérémonie mentionnée ci-dessus. Il annonce la couleur en prévision des prochaines consultations populaires. «Pas ce compromis», annonce-t-il. Et même dans les jeux d’alliance, il ne compte pas céder du terrain à ses adversaires lorsque viendra le temps de contracter des alliances politiques. Le Premier ministre donne ainsi le ton au débat politique qu’il a surtout laissé au soin de ses adversaires ces derniers temps. Veut-il reprendre la main et aura-t-il choisi cette fin d’année pour le faire?

En tout cas, l’impression est nette que le Premier ministre compter mener son gouvernement jusqu’au bout de son mandat. Pour en savoir plus, lisez le compte-rendu de Deepa Bhookhun dans l’édition de l’express (version papier et électronique) du 12 décembre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires