Navin Ramgoolam: “Le communalisme est très dangereux pour un pays multiculturel”

Avec le soutien de

C’est ce qu’a déclaré le Premier ministre lors de son discours aux festivités marquant le 469e anniversaire de la naissance de Maharana Pratap, le dimanche 24 mai à l''''auditorium Octave Wiehe&nbspà Réduit.

Cette déclaration fait suite aux propos sectaires qu’a tenu un député travailliste Ram Mardemootoo lors d’une rencontre avec des membres d’une association socioculturelle. Plusieurs politiques de l’opposition et du gouvernement étaient présents à cette cérémonie, dont le leader du Mouvement Militant Mauricien (MMM) Paul Bérenger.&nbsp

Pour Navin Ramgoolam les propos sectaires et communaux n’ont guère leur place au sein d’une nation multiculturelle comme Maurice. «C’est très dangereux pour notre pays», souligne-t-il. Selon lui, un Premier ministre qu’il s’agisse de «Bérenger, Aneerood Jugnauth, Sir Seewoossagur Ramgoolam» ou lui-même&nbsp sont contre ce genre de discours.

Les propos de Navin Ramgoolam sont clairs. Ils se veulent une mise en garde à ceux qui voudraient s’aventurer sur le terrain communal et sectaire pour séduire l’électorat. En d’autres mots, cela reviendrait à verser de l’huile sur le feu communal. Ce que le Premier ministre qualifie de dangereux pour Maurice. Reste à savoir ce qui se passera une fois la campagne électorale lancée. Du moins, il a le mérite d’avoir tenu ce discours en présence de nombreux politiques et présidents d’associations socioculturelles…

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires