Navin Ramgoolam écarte toute éventualité de rupture de l’alliance gouvernementale

Avec le soutien de

Ceux qui tablent sur un éventuel déssacord au sein de l ‘Alliance de l’ Avenir devront patienter. Le Premier ministre a mis fin à toutes les spéculations autour d’une rupture de cette alliance, le dimanche 19 décembre, à l’hôtel Manisa, à Flic-en- Flac.

Lors d’une d’une cérémonie à l’occasion du lancement officiel d’un album photos retraçant la carrière politique du&nbsp président de la République sir Anerood Jugnauth, Navin Ramgoolam a dit sa volonté de maintenir l’alliance entre le Parti Travailliste (PTr), le Mouvement Socialiste Militant (MSM) et le Parti Mauricien Social Démocrate (PMSD).&nbsp « Je suis très heureux dans une alliance avec le MSM et&nbsp PMSD. Je dois ici dire mon appréciation de la sincérité du MSM ».

Le Premier ministre est revenu sur les problèmes qui ont surgi, ces derniers temps entre les partenaires de l’Alliance de l’Avenir, notamment en ce qui concerne la désignation des maires. On se souvient que le leader du PMSD avait menacé de démissionner du gouvernemnt parce qu’il n’avait pas été consulté avant la désignation de Salim Abass Mamode, un membre de son parti, au poste de Lord-maire. Toutefois, après une rencontre entre Xavier-Luc Duval et Navin Ramgoolam, Mamode a été remplacé par Mamade Khodabaccus, un nominé de Duval.

Navin Ramgoolam a concédé que parfois, il y a des désaccords, mais cela, selon lui, doit être inscrit dans le cours normal des choses. Il a expliqué qu’exercer les fonctions de Premier ministre n’est pas un travail de tout repos. Souvent, il y a des choix difficiles à faire et des décisions délicates à prendre, a laissé entendre le chef du gouvernement. « Toutefois celui qui occupe ce poste peut parvenir à accomplir sa mission s’il est habité de la&nbsp volonté et du désir de travailler pour servir le pays », a déclaré le Premier ministre.

Plusieurs ministres assistaient à la cérémonie dont Pravind Jugnauth, Anil Bachoo, Nando Bodha et Maya Hanoomanjee. Aucun dirigeant du PMSD n’était présent, mais il ne faut en tirer aucune conclusion. Les partenaires de l’Alliance de l’Avenir s’entendent très bien , dit-on.

&nbsp


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires