Navin Ramgoolam « absent » à la cérémonie donnée par SAJ en l’honneur des lauréats 2011

Avec le soutien de

Le Premier ministre ne compte, manifestement, pas être présent à la réception qu’offre le président de la République à la State House ce jeudi 29 mars aux lauréats de la cuvée 2011. C’est ce qu’a laissé entendre Navin Ramgoolam lors des célébrations du 20ème anniversaire de l’Ecole du Centre à Helvétia.

« Je peux rencontrer les lauréats quand je veux. » Cette déclaration du chef du gouvernement à l’Ecole du Centre le mercredi 28 mars lors d’une cérémonie célébrant les 20 ans de cette institution d’enseignement français, laisse comprendre qu’il ne sera pas présent au Réduit ce jeudi 29 mars à l’occasion de la réception donnée par la présidence aux lauréats de la Higher School Certificate (HSC).

La réception de ce jeudi en fin de matinée pourrait être la dernière activité de sir Anerood Jugnauth en tant que président de la République, car son départ du Réduit est prévu pour le vendredi 30 mars. A une question de la presse, concernant la décision du Mouvement socialiste militant (MSM) de retirer sa contestation sur la délimitation des arrondissements, Navin Ramgoolam s’est contenté de lâcher : « Zot inn dekouyone. »

Auparavant, lors de son discours, le Premier ministre a axé son intervention sur l’importance de l’éducation. Il a ainsi fait ressortir que c’est le secteur qui bénéficie le plus en termes de dotation budgétaire. « Rs 10 milliards pour 2012 », a-t-il déclaré. Navin Ramgoolam a également indiqué qu’il est important de pouvoir aligner le système éducatif aux normes internationales. « Il nous faut être capable de nous adapter aux nouvelles exigences, car nous vivons à l’heure de la globalisation », a-t-il précisé.

Navin Ramgoolam a aussi fait ressortir que les jeunes ne doivent pas se contenter de la connaissance livresque. Selon lui, l’Etat doit davantage les aider à être partie prenante dans le développement social et économique du pays.

Le président de l’école du Centre, Louis Denis Koenig, est revenu sur le parcours de cette institution depuis 1991. « Je me souviens qu’à nos débuts, nous étions basés à Trianon avec uniquement 91 élèves. Au fil des années, nous avons su marquer notre présence dans l’éducation primaire, secondaire ainsi qu’au niveau de la maternelle avec aujourd’hui plus d’un millier d’élèves », a-t-il affirmé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires