Nadho Bodha assure : «L’Alliance de l’Avenir PTr-MSM et PMSD se porte très bien»

Avec le soutien de

Il n’y aurait aucun problème au sein de l’Alliance de l’Avenir. C’est la posture adoptée par les dirigeants des trois partenaires de l’alliance au pouvoir, qui annoncent qu’ils seront sur la même estrade le 1er mai à Vacoas.

Lormesh Bundhoo, Nando Bodha et Mamade Khodabacus, secrétaires généraux des trois partenaires de l’alliance gouvernementale, en l’occurrence le Parti Travailliste (PTr), le Mouvement socialiste militant (MSM) et le Parti mauricien social démocrate (PMSD), ont tenu une conférence de presse commune ce samedi 16 avril. Ils ont tous mis l’accent sur l’unité de la majorité gouvernementale. Cela malgré les récents incidents qui opposés les élus du PTr et du MSM au Parlement la semaine dernière.

Pour Nando Bodha du MSM, l’Allaince de l’Avenir est un partenariat solide et «bien assis au pouvoir». Il estime que les différences et les discussions sont normales entre les partenaires d’une alliance politique et que l’important demeure la capacité des protagonistes à surmonter ces différences «pour s’inscrire dans la durée».

Nando Bodha a fustigé l’opposition pour ce qu’il considère être une campagne systématique de dénigrement pour tous les projets financés par l’Inde ou la Chine. Cela alors que le gouvernement a engagé le pays dans un nouveau processus de développement.

«Nous sommes entrés dans un nouveau cycle de développement alors que le monde est en crise. Nous faisons tout ce qui possible pour permettre à notre économie de surfer sur la croissance des pays émergents tels que la Chine et l’Inde. Nous ne comprenons pas cette campagne systématique contre toute forme d’investissement qui vient de l’Inde et de la Chine», martèle le ministre du Tourisme et des Loisirs.

Il affirme que Bérenger et le Mouvement militant mauricien (MMM) ont toujours été des éléments déstabilisateurs sur l’échiquier politique. Il soutient que le leader de l’opposition a toujours adopté cette même attitude face à n’importe quel Premier ministre, que ce soit Sir Seewoosagur Ramgoolam, sir Anerood Jugnauth et aujourd’hui Navin Ramgoolam.

De son côté, Lormesh Bundhoo a fait les éloges du leader de l’alliance gouvernementale et maintient que Navin Ramgoolam est le seul maitre à bord. Il annonce également que «les quatre leaders de l’alliance» prendront la parole à Vacoas, le 1er mai prochain.

Quant à Mamade Khodabacus, il a fait un bref bilan rétrospectif des réalisations de gouvernement au cours de cette première année post électorale.

Le meeting du 1er mai sera justement l’occasion, selon les dirigeants de la majorité gouvernementale, de faire le bilan de cette première année au pouvoir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires