Naïade reduit ses pertes au premier trimestre de l’exercice financier 2012

Avec le soutien de

Le groupe hôtelier Naiade reste financièrement dans le rouge. Il attribue cette situation en partie à la basse saison touristique. (Photo&nbsp: L’hôtel Beau Rivage).

Le groupe Naïade a essuyé des pertes de Rs 120 millions pour le premier trimestre de l’année financière 2012, soit de juillet à septembre 2011. A la même époque l’année dernière les pertes s’etaient élevées à Rs 189 millions.

Pourtant Naïade a amelioré son chifrre d’affaires qui est passé de Rs 490,2 millions à Rs 770,6 millions. Selon la direction de Naïade, le groupe a fait quelques progrès notables, notamment au niveau du taux d’occupation qui a augmenté de 9% pour atteindre 71%.

Naïade évoque une amélioration de ses revenus par chambre de&nbsp 23%. Pourtant l’industrie touristique locale demeure vulnerables à cause de la crise économique en Europe, qui est notre principal marché.

En tout cas le groupe Naïade a amelioré substantiellement ses revenus, ceux-ci passant de Rs 490,2 millions au premier trimestre de son année financiere 2010 à Rs 770,6 millions pour la période correspondante cette année.

Mais les provisions pour la dépréciation ont prélevé Rs 77 millions contre Rs 56 millions à la même date l’année dernière. Par ailleurs, la direction de Naïade précise que ses résultats cette année ne sont pas strictement comparables à ceux de l’année derniere en raison de la consolidation dans ses comptes des resultats de White Sand Resorts and Spa, la compagnie qui gère et possède l’hôtel Diva aux Maldives. Auparavant, elle était une compagnie associée.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires