Municipales : victoire de l’opposition MMM-MSM qui contrôle trois villes sur cinq

Avec le soutien de

Les élections municipales 2012 ont tourné en faveur du Remake 2000, qui prend le contrôle de trois des cinq villes du pays. L’Alliance sociale s’offre, pour sa part, une seule ville alors que Curepipe n’a livré ni vainqueur ni vaincu.

L’Alliance MMM-MSM a relevé son premier pari, ce lundi 10 décembre 2012, même si les résultats des urnes ne reflètent guère la vague qu’ils prévoyaient. Pour son premier test électoral, elle prend le contrôle de trois des cinq municipalités. La capitale, la plus grande ville en termes d’électeurs, bascule dans le camp MMM-MSM mené par le tandem Sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger.

Il s’offre 13 sièges contre 11 pour le PTr-PMSD. Après Port-Louis, le Remake 2000, s’est imposé de justesse à Quatre-Bornes, 8 sièges contre 7. En revanche, à Beau-Bassin/Rose-Hill, cela a été une démonstration de force pour l’alliance MMM-MSM qui a fait élire 18 candidats sur 18. L’alliance gouvernementale reste maîtresse dans une seule ville, celle de Vacoas-Phoenix qui détient une majorité de 11 sièges contre 7 pour son rival.

Match nul à Curepipe, 7 sièges pour chaque bloc et un pour le MMSD d’Eric Guimbeau. C’est l’ancien champion du monde de boxe française, Mario Bienvenu qui a privé l’un ou l’autre camp d’une victoire.
Au final, ce sont 53 sièges qui vont dans le camp de l''opposition contre 36 pour l''alliance gouvernementale.

Résultats ville par ville

Port-Louis : &nbsp&nbsp&nbspMMM-MSM 14 &nbspPTr- PMSD 10

Beau-Bassin/Rose-Hill : &nbspMMM-MSM 18 &nbspPTr-PMSD 0

Quatre-Bornes :&nbsp&nbspMMM-MSM 8 &nbsp&nbspPTr- PMSD 7

Vacoas-Phoenix : &nbsp&nbspPTr-PMSD 11 &nbspMMM-MSM 7

Curepipe :&nbsp&nbsp&nbsp MMM-MSM 7&nbsp &nbsp PTr- PMSD 7 MMSD 1

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires