Municipales : Navin Ramgoolam satisfait qu’il n’y a pas eu «d’élections corrections»

Avec le soutien de

Le Premier ministre estime que les résultats des élections municipales démontrent «un déclin» du Mouvement militant mauricien (MMM) en région urbaine au profit de l’alliance gouvernementale. Il soutient que la majorité bénéficie du soutien de la majorité de la population.

Navin Ramgoolam est satisfait des résultats des élections municipales. C’est ce qu’il n’a cessé de marteler lors d’une conférence de presse qui a suivi la proclamation des derniers résultats des élections municipales, ce lundi 10 décembre. Le chef du gouvernement affirme que les statistiques du jour, combinées à celle des élections villageoises, démontrent «clairement» que le gouvernement bénéficie du soutien de la majorité de la population.

«Si vous prenez la peine d’analyser les chiffres, vous verrez qu’il n’y a eu ni correction ni tsunami comme l’avait promis l’opposition», déclare Navin Ramgoolam. Il a également laissé comprendre qu’il a l’intention de contester l’élection de certains conseillers du Remake 2000. Entre autres à Port-Louis et Curepipe, a-t-il précisé.

Navin Ramgoolam explique «le déclin du MMM dans les régions urbaines» par le retour de Sir Anerood Jugnauth et du Mouvement socialiste militant (MSM) aux côtés des mauves.

«Il est clair que nous avons bénéficié du départ du MSM du gouvernement. Je souhaite donc que l’alliance MMM et MSM continuent à rester ensemble», lâche un Premier ministre qui semble vouloir se convaincre, à tout prix, de la bonne performance de l’alliance qu’il dirige aux élections régionales.

Ses alliés, Xavier Duval et Ashock Jugnauth ainsi que son adjoint qui étaient à ses côtés, ont tous abondé dans le même sens.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires