Municipales : le ministre Sik-Yuen met en garde ceux qui voteront pour l’opposition

Avec le soutien de

Le ministre du Tourisme, Michael Sik-Yuen, met en garde les citadins qui envisagent de voter en faveur du remake de 2000 lors des prochaines élections municipales. Selon lui, le gouvernement ne sera pas intéressé à décaisser des fonds si les municipalités tombent sous le contrôle de l’opposition.

«Ni moi, ni le ministre Aimée ne s’intéresseront à vous si l’opposition prend le contrôle des villes». C’est en ces termes que s’est exprimé le ministre du Tourisme lors d’un congrès nocturne tenu à Eau-Coulée, Curepipe, le mardi 20 novembre.

Le ministre du Tourisme a, en plusieurs occasions, demandé aux citadins de réfléchir à deux fois lorsqu’ils se rendront aux urnes, le 9 décembre prochain. «Pensez-vous que le ministre des Collectivités Locales souhaitera décaisser des fonds pour le financement des projets dans le s municipalités si elle sont gérées par l’opposition?», s’est interrogé le ministre.

Selon Michael Sik-Yuen, c’est uniquement avec l’alliance Ptr/PMSD que le pays continuera de progresser. Le ministre des Affaires Etrangères, Arvin Boolell s’en est lui pris à l’ancien président de la République, Sir Anerood Jugnauth, qu’il décrit comme étant un pyromane.

«Souvenez-vous de la fois où il avait traité une section de la population de démon», a-t-il déclaré. Pour le ministre il ne fait aucun doute que ce n’est que l’intérêt de son fils, Pravind Jugnauth, qui motive le retour de SAJ en politique.

Le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree, a lui indiqué que les candidats qui iront briguer les municipales incarneront un bon dosage entre les jeunes et les vétérans. «Nous voulons apporter du sang neuf et continuer le bon travail abattu lors de ces sept dernières années», a-t-il avancé.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires