Municipales : l’alliance PTr-PMSD accuse Bérenger de se cacher derrière l’immunité parlementaire

Avec le soutien de

Le leader de l’opposition s’est encore attiré les critiques des dirigeants rouges et bleus. Ces derniers l’accusent d’utiliser l’immunité parlementaire pour lancer des allégations gratuites, en marge des municipales.

«Ce ne sont que des machinations qui visent à troubler l’électorat mais qui, à la fin, n’aboutiront à rien», lance Lindsay Morvan du Parti mauricien social démocrate (PMSD). Lors d’un point de presse conjoint Parti Travailliste (PTr)-PMSD, aujourd’hui, vendredi 23 novembre, il a affirmé que Paul Bérenger profite de sa présence au Parlement «uniquement pour lancer des critiques envers les parlementaires du gouvernement».

«Que Paul Bérenger aille dénoncer les noms des politiciens qui sont concernés dans l’affaire Gro Derek, s’il en a des preuves. Ce n’est qu’au Parlement qu’il peut se permettre de telles allégations gratuites», ajoute Lindsay Morvan.

Ce membre du PMSD précise aussi que le parti est satisfait de la distribution des tickets pour les municipales. Les Bleus s’en sont tirés avec 22 tickets, contre 68 tickets attribués aux Rouges.

Patrick Assirvaden, le président du PTr, a, pour sa part, déploré «l’absence du leader de l’opposition de l’hémicycle lors des débats budgétaires». «Les électeurs veulent savoir ce que pense le leader de l’opposition du budget», insiste-t-il.

De son côté, Nita Deerpalsing, la responsable de communication du PTr, s’est contentée de préciser que la campagne en vue des municipales sera menée sous le thème de la «rénovation urbaine».Ce, après avoir fait une sortie contre la presse au sujet du nombre de tickets alloués aux femmes pour les municipales.


&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires