MSM: Tous les efforts consacrés à faire voter les électeurs travaillistes

Avec le soutien de

Des membres du Parti Travailliste (PTr) sont sur le terrain au No.8. L’objectif: convaincre leurs électeurs de voter en faveur de Pravind Jugnauth.

La tâche ne s’annonce pas aisée pour les agents du Mouvement Socialiste Militant (MSM). Mais ils reçoivent un renfort de choix. En effet, des dirigeants et membres du PTr lancent, désormais, ouvertement le mot d’ordre pour voter en faveur de Pravind Jugnauth.

A 14h30, tous les efforts tendaient en ce sens. Avec un taux de participation moyen à midi, un peu plus de 30%, les observateurs s’avançaient à conclure que c’était surtout les électeurs traditionnels du PTr qui ne s’étaient pas encore rendus aux bureaux de vote. D’ailleurs, Pravind Jugnauth, lui-même, concédait qu’un taux d’abstention élevé ne joue pas en sa faveur.

D’où l’intensification des initiatives pour les faire voter. Désormais, du côté des rouges, ce n’est plus seulement l’appel à ne pas voter Ashock Jugnauth, candidat du MMM-UN-PMSD, mais il s’agit surtout de voter pour Pravind Jugnauth car «la collaboration existe déjà» en vue d’une éventuelle alliance.

Depuis que la campagne a démarré, les rouges niaient l’idée d’une alliance avec le MSM. Mais, il semblerait que, dans les faits, les choses étaient scellées depuis quelque temps déjà entre le PTr et le MSM. Pour preuve, le maire de Beau-Bassin/Rose-Hill concède qu’il travaille pour Pravind Jugnauth depuis plusieurs semaines. «Je suis au No. 8 depuis plusieurs semaines. J’ai aussi une équipe qui sillonne la circonscription depuis quelques semaines. Pravind Jugnauth va remporter cette partielle. Car il y a une vague de partisans rouges qui soutient le leader du MSM», confirme, en ce sens, Raj Aubeeluck.

Craignant un taux d’abstention élevé parmi les électeurs du PTr, les agents du MSM ont redoublé d’efforts. Massivement présents sur le terrain, ces agents et activistes du parti orange n’ont pas pour autant et pour beaucoup le droit de vote au No. 8. Reste à savoir s’ils pourront convaincre les électeurs travaillistes de voter pour leur candidat.

Raj Aubeeluck tente de relativiser les choses. «Les électeurs travaillistes, à la mi-journée, n’avaient pas encore voté. Ils ont pour habitude de s’occuper de leurs maisons et de voter dans l’après-midi. Ce qui confirmera la victoire de Pravind Jugnauth», avance-t-il, à cet effet.

Kadress Pillay, membre du PTr, abonde dans le même sens. «Même si les partisans du PTr ne votent pas massivement pour Pravind Jugnauth, celui-ci aura droit à une courte victoire. Autrement, ce sera une grande victoire», assure-t-il.

Voir notre galerie photos spéciale Election Partielle au No.8

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires