MSM: «Les arrestations de Nitin Chinien et Jameel Peerally sont exagérées»

Avec le soutien de

Lors de sa conférence de presse ce samedi 30 novembre, le MSM a notamment commenté les affaires Nitin Chinien et Jameel Peerally.

Les affaires Nitin Chinien et Jameel Peerally, les débats parlementaires, le rapport de la National Energy Commission… Ce sont là quelques-uns des sujets abordés par le leader du MSM, Pravind Jugnauth, lors de sa conférence de presse ce samedi 30 novembre.

 
«Je ne les défends pas», lance Pravind Jugnauth. «Mais arrêter Nitin Chinien et Jameel Peerally pour avoir exprimé leurs opinions était exagéré», indique le leader du MSM. Il a ainsi dénoncé le traitement infligé à Nitin Chinien et Jameel Peerally après qu’ils ont diffusé des vidéos sur Internet faisant des allégations contre des organismes et commentant cette affaire respectivement. Pravind Jugnauth était face à la presse ce samedi 30 novembre à Port-Louis.
 
Il a également commenté les débats parlementaires sur le Budget, notamment le discours du Premier ministre le 26 novembre. «C’est un meeting publique et politique que Navin Ramgoolam a tenu au Parlement», dénonce Pravind Jugnauth. Il s’est aussi insurgé contre «l’entorse à la préséance» concernant la liste des orateurs lors de la clôture des débats budgétaires. «La majorité considère que c’est à elle de décider de qui va parler. Or ce n’est pas le cas», indique-t-il. 
 
Pravind Jugnauth dit, par ailleurs, ne pas comprendre comment, alors que le rapport de la National Energy Commission prône le recours aux énergies renouvelables, le ministère va de l’avant avec le projet CT Power et l’utilisation du charbon.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires