Mondial 2010: L''Espagne prend l’avantage sur le Honduras (2-0)

Avec le soutien de

L''''Espagne s''est relancée dans la Coupe du monde de football en dominant sans trembler le Honduras (2-0), en conclusion d''une journée marquée par le carton du Portugal face à la Corée du Nord (7-0) et le retour des joueurs français à l''entraînement après leur fronde de dimanche.

Surpris par la Suisse (0-1) lors du premier match, les champions d''Europe espagnols ont redressé la barre grâce à un doublé de David Villa (17e et 51e minutes. Le néo-Barcelonais a aussi tiré sur la barre transversale et manqué un penalty à l''heure de jeu.

Avec trois points, l''Espagne rejoint la Suisse à la deuxième place du groupe H, derrière le Chili (6 pts), vainqueur 1-0 des Helvètes, qui trouveront une maigre consolation avec un nouveau record de 559 minutes sans prendre de but en phase finale de Coupe du monde.

La Roja, qui devra battre les Chiliens le vendredi 25 juin pour accéder aux huitièmes de finale, pourrait regretter de ne pas avoir soigné davantage sa différence de buts dans l''hypothèse d''une égalité à trois équipes si la Suisse domine de son côté le Honduras.

Si elle se qualifie, l''Espagne affrontera en huitième de finale une équipe issue du groupe G, dans lequel la revanche rêvée par les Nord-Coréens, battus par les Portugais en quart de finale du Mondial 1966 (5-3), a tourné lundi au cauchemar au Cap.
Sur l''élan de leur courte défaite face au Brésil (2-1), les Asiatiques ont bien résisté une mi-temps (1-0) à la pause, contre le cours du jeu, avant de céder après la pause sous la pluie et les coups de boutoir portugais.

Cristiano Ronaldo en a profité pour mettre fin à près de deux ans de disette sous le maillot de la Selecçao avec un but un peu chanceux à la 87e.

Le sélectionneur portugais Carlos Queiroz a promis un dernier match de poule explosif face au Brésil.

Grâce à ce score fleuve, le Portugal (4 points, +7 buts) est quasiment assuré de jouer les huitièmes de finale. Seule une défaite contre le Brésil combinée à une victoire écrasante de la Côte d''Ivoire (1 pt, -3 buts) face à la Corée du Nord pourrait bouleverser la hiérarchie.

La France devra aussi s''imposer, largement de préférence, face à l''Afrique du Sud le mardi 22 juin à Bloemfontein, et espérer une défaite la plus lourde possible du Mexique ou de l''Uruguay dans l''autre match du groupe A pour éviter une nouvelle sortie de route.

Après la folle journée de dimanche, les joueurs français ont retrouvé le chemin du terrain pour un entraînement à huis clos à Knysna, avant de s''envoler pour Bloemfontein.

Mais malgré une réunion de conciliation organisée par la ministre des Sports Roselyne Bachelot, le divorce semble consommé entre les joueurs et le sélectionneur Raymond Domenech, qui a qualifié au cours d''une conférence de presse de "mascarade" et de "stupidité sans nom" leur décision de ne pas s''entraîner le dimanche 20 juin, et annoncé que certains joueurs envisageaient de ne pas jouer ce mardi 22 juin contre l''Afrique du Sud.

(Reuters)
Voir aussi www.Footworld.mu, le site spécialisé de lexpress.mu

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires