Mondial 2010: L''Allemagne et le Ghana se qualifient

Avec le soutien de

L''''Allemagne s''est offert un match de gala contre l''Angleterre en huitièmes de finale de la Coupe du monde en battant le Ghana 1-0 pour son dernier match du groupe D, dont elle prend la première place.

Les Allemands ont inscrit le seul but de la rencontre à la 60e minute sur une frappe superbe de Mesut Özil. Ce résultat n''a pas de conséquence malheureuse pour le Ghana qui occupait la tête du groupe D avec quatre points avant ce match et se qualifie malgré la victoire de l''Australie sur la Serbie (2-1) à la faveur de sa meilleure différence de buts.

La probabilité est forte que le Ghana soit la seule équipe africaine qualifiée pour la phase éliminatoire du premier Mondial organisé sur le continent.

L''Allemagne a eu du mal à percer une défense ghanéenne bien organisée autour de John Mensah, de retour de blessure. En l''absence de Miroslav Klose, expulsé face à la Serbie, Joachim Löw a fait confiance en pointe à Cacau.&nbsp

Le match est vivant, les deux équipes affichent leur volonté d''attaquer. La première grosse occasion est pour les Allemands, sur un centre de Lukas Podolski dévié par Jonathan Mensah, mais sauvé d''une belle parade par Richard Kingson.
Les Ghanéens répondent sur deux centres difficilement dégagés au quart d''heure de jeu mais la meilleure opportunité est allemande, à la 25e minute, lorsque Cacau lance Mesut Özil côté droit. Le meneur de jeu du Werder Brême se présente seul face à Kingson mais perd son duel.

Dans la foulée, les Black Stars s''offrent une situation très chaude sur un corner mais la tête d''Asamoah Gyan est sauvée sur la ligne par Philip Lahm. Les finalistes de la Coupe d''Afrique des nations poussent encore, mais Kevin-Prince Boateng croise trop sa tête sur un centre de Gyan (36e minute).

Le milieu ghanéen, responsable de la blessure qui a privé Michael Ballack de la Coupe du monde, dispute une partie historique puisqu''il croise à plusieurs reprises son demi-frère Jerome, aligné sur le côté droit de la défense allemande. Jamais dans l''histoire deux frères ne s''étaient affrontés au Mondial.

Les deux équipes s''offrent encore une occasion chacune dans les dernières minutes, mais Kingson sort à nouveau un bel arrêt sur un coup franc lointain effleuré par Per Mertesacker (41e minute).

Quatre minutes plus tard, André Ayew centre pour Prince Tagoe, dont la tête passe au-dessus du but.
Les deux formations rentrent au vestiaire à 0-0, un score qui fige leurs positions de départ dans ce groupe puisque l''autre rencontre est aussi arrivée à la pause sans but.

Mais la deuxième période commence comme avait fini la première, sur un rythme plaisant. Les Allemands sèment la pagaille sur un corner que la défense ghanéenne a du mal à renvoyer (48 minute).

Puis les joueurs de Milan Rajevac ont une belle opportunité d''ouvrir la marque par Kwadwo Asamoah, idéalement lancé dans la profondeur (51e minute). Mais comme Özil en première période, le buteur ghanéen bute sur Manuel Neuer, sorti à sa rencontre.

Arrive alors la 60e minute, qui vient récompenser les efforts allemands. La Mannschaft, plus à son aise balle au pied, trouve l''ouverture sur un décalage de Thomas Müller qui trouve Özil à l''entrée de la surface. Le joueur d''origine turque lève le ballon sur son contrôle et place une frappe puissante et limpide dans le petit filet de Kingson.

Le match a l''air de s''emballer complètement et dans la minute qui suit, André Ayew, toujours incisif sur son côté, adresse un centre à Tagoe mais celui-ci est contré par Boateng.

Servi d''une talonnade par Gyan, Ayew se créera la dernière véritable occasion ghanéenne à la 66e minute d''une frappe dans la surface contrée in extremis par Philip Lahm, le capitaine allemand bien revenu dans l''axe pour sauver les siens.

Reuters

&nbsp

Voir aussi www.Footworld.mu, le site spécialisé de lexpress.mu

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires