Mondial 2010 - L''Allemagne écrase l’Australie (4-0)

Avec le soutien de

L''''Allemagne a marqué les esprits à Durban face à l''Australie (4-0) pour son entrée en lice dans la Coupe du&nbsp monde, le dimanche 13 juin.

Equipe la plus séduisante depuis le début du tournoi, la&nbsp Mannschaft a étrillé les modestes Socceroos pour&nbsp s''installer en tête du groupe D. Les autres prétendants&nbsp sont prévenus. Arrivée en Afrique du Sud avec quelques&nbsp doutes, l''Allemagne n''a pas tardé pour rassurer. Invaincue&nbsp depuis 16 matches lors du 1er tour de la Coupe du monde,&nbsp elle a perpétué la tradition face à l''Australie (4-0). Et&nbsp avec la manière.

Certes, réduits à dix avant l''heure de jeu, les Socceroos n''ont pas pesé lourd. Mais la formation de Joachim Löw&nbsp&nbsp s''impose déjà comme la plus séduisante du début de&nbsp tournoi. Si elle parvient à déployer ce jeu de passes en&nbsp première intention face à des équipes de plus gros&nbsp calibre, la Mannschaft pourra entretenir ses ambitions de&nbsp quatrième étoile mondiale. Troisième en 2006 et finaliste&nbsp lors de l''Euro 2008, elle a prouvé qu''il faudrait encore compter avec elle malgré l''absence de plusieurs cadres&nbsp&nbsp (Ballack, Adler, Rolfes) et la jeunesse de son équipe (la&nbsp plus jeune depuis 1954 avec une moyenne d''âge qui&nbsp n''atteint pas 25 ans). Cette jeunesse éclatante d''énergie&nbsp s''est finalement révélée être la force de l''Allemagne.

Lukas Podolski et Miroslav Klose, qui pèsent seulement six&nbsp buts en Bundesliga la saison dernière, ont ressuscité en&nbsp sélection. Auteurs des deux premiers buts de leur équipe,&nbsp les deux attaquants ont à chaque fois été à la conclusion&nbsp de mouvements collectifs impeccables. Le premier, sur un&nbsp centre en retrait de Müller&nbsp à la 8e minute (1-0). Le&nbsp second, grâce à un service parfait de Lahm, a inscrit de la tête son 11e&nbsp but en Coupe du monde à la 26e minute&nbsp (2-0)..

Et si celle ne suffisait pas, Löw peut également compter&nbsp sur plusieurs joueurs en forme. Révélation de l''année avec&nbsp le Bayern Munich, Thomas Müller a eu les honneurs du onze&nbsp de départ, préféré à droite au joueur d''Hambourg Piotr&nbsp Trochowski. Intenable, il est l''origine de l''ouverture du&nbsp score et a ensuite remercié son entraîneur en enfonçant&nbsp les Australiens&nbsp à la 67e minute (3-0). Entré en cours de&nbsp jeu, Cacau, l''homme aux 13 buts avec Stuttgart, a&nbsp parachevé la démonstration offensive des Allemands à la&nbsp 70e ( 4-0). Un brin d''efficacité supplémentaire aurait pu&nbsp faire tourne ce match au cauchemar pour l''Australie. Klose&nbsp (7e, 24e, 60e, 66 minutes ), Podolski ou Ozil (7e, 30e&nbsp minutes ) ont tous eu l''occasion de faire plier Schwarzer.

Pour les Saustraliens, ce lourd revers compromet&nbsp grandement les chances de poursuivre l''aventure en 8e de&nbsp finale. Les motifs d''optimisme sont rares. D''abord, car&nbsp ils ont rarement eu l''occasion d''inquiéter Manuel Neuer.

Le gardien allemand, finalement choisi pour remplacer&nbsp Adler, a dû attendre la 84e minute pour effectuer son&nbsp premier arrêt. Le premier tir cadré de l''Australie depuis&nbsp la 3e minute et une frappe de Richard Garcia... Eurosport.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires