Mondial 2010- Ghana-Uruguay ou le défi africain

Avec le soutien de

Le Ghana défie l’Uruguay, ce vendredi 2 juillet au Soccer City de Johannesburg, en quarts de finale de la Coupe du monde 2010.

Ghana-Uruguay, un quart de finale que l’on n’attendait certainement pas au début du Mondial 2010.&nbsp L’une de ces deux équipes se retrouvera en demi-finale face au Brésil ou aux Pays-Bas.

L’équipe du Ghana fait mentir les clichés sur la formation africaine offensive à outrance et peu organisée derrière. Elle a encaissé trois buts en 4 matches et un sur penalty. Elle est organisée autour de Jonathan Mensah (dans l’axe), Hans Sarpei (à gauche) et John Pantsil (à droite). Ils sont bien placés devant l’excellent gardien Richard Kingson. Tout le reste de l’équipe fait l’effort de défendre. Même Asamoah Gyan, la pointe offensive, est concerné par les tâches défensives.

&nbspLa tactique est sans doute le gros point fort de l’équipe de Ravejac. Une formation bien disciplinée, qui sait occuper toute la largeur du terrain et qui ne fait pas n’importe quoi. Elle fait preuve d’une grande maîtrise collective et technique. Cette équipe tire l’essentiel de ses forces d’un noyau de jeunes joueurs qui se connaissent bien, depuis les sélections de jeunes. Eux qui sont champions du monde chez les moins de 20 ans, se connaissent sur le bout des doigts de pied...

&nbspL’adversaire du Ghana, par l’entremise de ses deux canonniers, Luis Suarez (3 buts) et Diégo Forlan (2 buts), a ouvert les paris. Pour la Céleste,&nbsp “il n’est pas question de s’arrêter en si bon chemin. Le Ghana est une bonne équipe, mais il trouvera sur son passage, plus fort que lui”, ont déclaré respectivement les deux dangereux goleadors.

Mais c’est toute l’équipe uruguayenne qui est gonflée à bloc. Les premiers champions du monde en 1930 connaissent l’hymne de la Fifa par coeur. La Céleste, au premier tour, a d’ailleurs terminé en tête du groupe A avec 7 points. Elle a battu le Mexique (1-0), étrillé l’Afrique du Sud (3-0) et tenu en échec la France (0-0). En huitième de finale, les Uruguayens ont eu raison de la Corée du Sud (2-1). Soit six buts marqués contre un but encaissé en quatre rencontres, avec un goal différentiel de + 5.

Cette équipe tire sa force d’abord de sa solidarité dans le jeu et son extrême motivation. Ensuite, il y a l’attaque avec le duo intenable Diégo Forlan - Luis Suarez. Le premier (qui a remporté récemment l’Europa Ligue avec l’Atlético Madrid en signant un doublé) possède une frappe redoutable, est efficace de la tête et sait se montrer incisif.

Source Goal.com

&nbsp

&nbsp

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x