MMM-MSM : Paul Bérenger mécontent, Eric Guimbeau risque de se retrouver sur le carreau

Avec le soutien de

Le leader du Mouvement militant social démocrate (MMSD), Eric Guimbeau se retrouve en mauvaise posture. Le leader du Mouvement militant mauricien (MMM) n’a pas du tout apprécié les commentaires de Rajeshparee Vencatapillay, membre du MMSD, publiés récemment dans la presse.

Paul Bérenger se dit « attristé » par les déclarations faites dans la presse par la présidente de l’aile féminine du MMSD. Rajeshparee Vencatapillay a, en effet, commenté le rejet de l’exigence de son leader pour un deuxième ticket lors des négociations d’une nouvelle alliance entre le MMM et le MSM. Paul Bérenger affirme, de son côté qu’il n’y a pas de « non définitif » sur la question.

Le leader du MMSD voulait qu’un deuxième ticket soit accordé à son parti et plus précisément à Rajeshparee Vencatapillay. Il demandait également que le nom de son parti apparaisse dans l’appellation de l’alliance.

Ainsi, il est revenu à la présidente de l’aile féminine du MMSD et aspirante candidate de commenter la décision du MMM. Dans une déclaration à la presse, elle a jugé « décevante et chagrinante la décision du MMM de rejeter une candidature féminine ». Des propos jugés inacceptables par le leader des mauves. « Ces déclarations viennent tout remettre en question. Le MMM et le MSM discuteront de la situation et de la façon de faire d’Eric Guimbeau. Nous ne sommes pas contant du tout de ce qui est arrivé. Mais nous ne sommes pas du tout inquiet du tout. Nous verrons ce qu’il adviendra du MMSD », a déclaré Paul Bérenger.

Une prise de position qui ne laisse pas beaucoup de choix au leader du MMSD. Il a été impossible d’obtenir une déclaration de ce dernier puisqu’il ne répond plus au téléphone depuis quelques jours.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires