MMM: Démission de Leela Devi Aleear qui parle de frustration de certains membres

Avec le soutien de

Leela Devi Aleear démissionne du Mouvement Militant Mauricien (MMM) après avoir passé plus de 20 ans au sein de ce parti. Elle dénonce «une situation malsaine» engendrée par ceux qui induiraient Paul Bérenger en erreur.

«C’est avec un pincement au cœur que je quitte le MMM», confie Leela Devi Aleear qui a démissionné des instances de ce parti ce 13 avril. Sa démission a été motivée par «une situation malsaine» prévalant au sein de ce parti. Une situation qui a été créée par un «Paul Bérenger mal conseillé. Il écoute certaines personnes qui l’induisent en erreur. Je n’ai rien contre lui, mais je ne pouvais pas rester dans ce parti. Il y a beaucoup de frustration au sein du MMM», dénonce-t-elle.

Si Leela Devi Aleear claque la porte au MMM, ce n’est pas pour autant qu’elle met un terme à sa carrière politique. «Cela fait 25 ans que je fais de la politique. J’aime la politique et je n’arrêterai pas», lâche-t-elle. Elle avait rejoint le MMM dans les années 80 et portait le surnom de «tigresse» qui faisait vaciller ses adversaires lors des élections générales, dont celles de 2005 au numéro 5. Aujourd’hui, la «tigresse» sort à nouveau ses griffes. Mais, cette fois-ci, elle s’en va en guerre contre le MMM et ses «frustrés.» Toutefois, elle confie qu’aucune formation politique ne l’a approché, du moins pas pour l’instant.

&nbsp

Bhagwan: «Leela Devi est frustrée»

Rajesh Bhagwan, secrétaire général du MMM, décrit cette démission comme celle «d’une frustrée qui part parce qu’elle n’a pas été choisie pour faire partie du bureau politique.» Selon Rajesh Bhagwan, la situation malsaine dénoncée par Leela Devi Aleear n’existe pas. «On ne la suivra pas dans cette voie et on préfère la laisser parler. Cela fait 25 ans que je fais de la politique, j’ai aussi été licencié du Central Electricity Board (CEB) parce que j’étais membre du MMM. Je sais donc de quoi je parle», assure Rajesh Bhagwan.

«Il y a des gens qui quittent le MMM, mais le parti demeure intacte. Il y a plus d’adhésions que de démissions. Je laisse le soin à la population de juger Leela Devi Aleear», ajoute-t-il.&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires