MITD: la psychologue et l’ex-enseignante arrêtées suite à une plainte d’un haut cadre

Avec le soutien de

La psychologue suspendue et l’ex-enseignante du Mauritius Institute of Training and Development (MITD) ont été arrêtées suite à une déposition faite par l’Acting Divisional Manager du MITD, M. Servansingh.

Le Premier ministre a révélé cette information lors de sa réponse à la Private Notice Question (PNQ) de ce mardi 14 mai 2013. Il a expliqué que ce haut cadre du MITD a porté plainte contre Pascale Bodet et Sudha Singh pour faux et usage de faux.

L’Acting Divisional Manager les accuse d’avoir manipulé les aveux de la jeune fille qui aurait, selon lui, avoué qu’elle avait eu des rapports sexuels avec l’ex-enseignant de l’institution. De graves allégations de pédophilie ont été émises contre ce dernier par le leader du Mouvement socialiste militant (MSM), Pravind Jugnauth, à la fin de l’année dernière.

Le leader du MSM a, lors de cette PNQ, déposé une liste de plus d’un millier d’appels téléphoniques et de plus de 2 000 SMS qui auraient été échangés, d’une part, entre le présumé pédophile et la jeune fille, et d’autre part entre l’ex-enseignant et le ministre de l’Education, Vasant Bunwaree.

Le leader de l’opposition a lui révélé que c’est bel et bien à l’Acting Divisional Manager, M. Servansingh que la psychologue, Pascale Bodet, avait remis son rapport sur les allégations faites par l’élève du MITD contre son enseignant. La psychologue a été arrêtée pour faux et usage de faux, vendredi dernier.

Le Premier ministre a affirmé, à l’Assemblée nationale, ce matin, qu’un policier, expert en graphologie, avait confirmé que des changements avaient été effectués sur un document manuscrit, qui serait en possession de la police et qui devrait servir de pièce à conviction lors d’un éventuel procès.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires