Mise en minorité du gouvernement : SAJ et Paul Bérenger mettent leur projet au frigo

Avec le soutien de

Les dirigeants de l''''alliance MSM/MMM ont décidé de geler leur projet de mettre en minorité le gouvernement. Ils annoncent un calendrier de meetings pour les dix prochains mois.

La mise en minorité du gouvernement a été renvoyée aux calendes grecques. C’est ce qu’ont fait ressortir&nbsp les deux dirigeants de l’alliance&nbsp Mouvement socialiste militant/Mouvement militant mauricien (MSM/MMM), Sir Anerood Jugnauth et Paul Bérenger, lors de leur conférence de presse à l''hôtel Le Labourdonnais, à Port-Louis, ce jeudi 3 mai.

Si l’ex-Président de la République&nbsp affirme être toujours confiant de pouvoir mettre le gouvernement en minorité, l’enthousiasme affiché par l’opposition il y a à peine quelques semaines semble être retombé avec les clameurs du rassemblement de la Fête du travail.

Outre le bilan du meeting du 1er mai, les deux dirigeants&nbsp ont annoncé « un pèlerinage » à travers les 20 circonscriptions du pays pour expliquer pourquoi Navin Ramgoolam ne doit plus être chef du gouvernement. En fait, ils s’engagent à tenir des meetings dans chacune des 20 circonscriptions de l’île, chaque deux semaines, d’ici à&nbsp la fin du mois.

A ce rythme, les deux leaders de l’alliance MSM-MMM auront bouclé leur tour de l’île à la veille du 1er mai 2013. Ce qui va reléguer au second plan leur projet de motion de censure contre le Premier ministre.

Interrogé à ce sujet, Sir Anerood soutient qu’il est toujours confiant de pouvoir mettre en minorité le gouvernement de Navin Ramgoolam. « Il y a des patriotes au sein de ce gouvernement qui vont réaliser qu’ils sont du mauvais côté, et qu’ils sont en train de se rendre complices de la mise en péril de l’avenir du pays. Je crois toujours que nous pourrons mettre Navin Ramgoolam en minorité. Toutefois, il faudra attendre que nous ayons des résultats satisfaisants avant de présenter une motion de censure », précise Sir Anerood.

Paul Bérenger prévoit, lui, « dans l’intervalle », une rentrée parlementaire « intense ». Il lance un défi à Navin Ramgoolam de fixer rapidement la date des élections municipales. Il a rappelé que le Premier ministre avait déclaré qu’il décidera de la date de ces consultations régionales après l’échéance du 1er mai.

Par ailleurs, les deux leaders de l’alliance MSM-MMM ont longuement commenté leur meeting de mardi dernier à Port-Louis. Un succès qui, disent-ils, a été au-delà de leur espérance. Sir Anerood affirme même qu’il n’a jamais vu un tel enthousiasme populaire de toute sa carrière politique.

Le leader du MMM maintient que la foule réunie à Port-Louis était deux fois plus importante que celle de Vacoas. Il a en veut pour preuve la superficie occupée à Port-Louis en comparaison à celle prévue pour&nbsp les partisans de l’alliance Parti travailliste-Parti mauricien social démocrate (PTr-PMSD) à Vacoas.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires