Michael Sik Yuen: «Je ne suis pas contre l’idée d’intégrer le PTr»

Avec le soutien de

Le couperet est tombé. Michael Sik Yuen a été éjecté du PMSD hier après-midi. Dans un entretien accordé à l’express quelques heures après, l’ancien Bleu explique qu’il ne serait pas contre le fait de rejoindre les Rouges. 

Un peu abattu, mais ayant l’air remonté contre son ancien parti. C’est l’impression qu’a donnée Michael Sik Yuen, ministre du Tourisme, en sortant de la réunion du Parti mauricien social-démocrate (PMSD), hier, à Astor Court à Port-Louis. Il venait d’être expulsé de cette formation politique.

Dans une première déclaration, le ministre a indiqué que s’il a été expulsé, c’est à cause du renvoi de Robert Desvaux, ancien président de la Mauritius Tourism Promotion Authority. Michael Sik Yuen s’est dit triste pour le PMSD et pour le temps et les efforts qu’il a investis dans le parti. 

Lors d’un point de presse tenu au courant de la journée, Michael SikYuen a indiqué qu’il continuerait de siéger au Parlement en tant que ministre indépendant. Il a expliqué qu’en fait, il se réjouissait de cette expulsion, qu’il trouve positive.

«Je soutiens Navin Ramgoolam à cent pour cent et je demanderai un rendez-vous avec le Premier ministre afin de parler de la marche à suivre. Toutefois, je continuerai à œuvrer pour le pays, fort de toute une équipe qui me soutient à Curepipe.» SikYuen a ajouté que les élections sont encore loin pour parler de cassure au niveau de l’alliance gouvernementale au cas où il intégrerait le PTr. «Mais je ne suis pas contre l’idée d’intégrer le PTr.»

A lire dans l'express de ce mardi 31 décembre

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires