Menace contre les électeurs : le témoignage d’un journaliste incrimine Michael Sik Yuen

Avec le soutien de

Le ministre du Tourisme, Michael Sik Yuen devra de nouveau s’expliquer devant l’Equal Opportunities Commission (EOC). Il est accusé d’avoir brandi la menace de discrimination politique envers les électeurs de Curepipe durant la dernière campagne pour les élections municipales.

Le ministre du Tourisme devra se rendre une deuxième fois devant la Commission pour l’égalité des chances pour être confronté au témoignage apporté par le journaliste Thierry Laurent. Il s’agit du principal élément dont dispose l’EOC dans le dossier.


Les enregistrements des émissions radio sur sa déclaration controversée, fournis par l’Independant Broadcasting Authority, n’ont rien donné de concret. Les propos reprochés à Sik Yuen n’apparaissent sur aucun des enregistrements. Ce qui a poussé l’EOC à faire appel à la presse écrite.


Thierry Laurent, alors journaliste de l’express, couvrait un meeting de l’alliance PTr-PMSD à Eau-Coulée, le 20 novembre 2012, dans le cadre des élections municipales. Il a rapporté que Michael Sik Yuen a déclaré à la foule : «Pensez-vous que le ministre des Collectivités Locales souhaitera décaisser des fonds pour le financement des projets dans les municipalités si elles sont gérées par l’opposition»?


Lors de sa première convocation devant l’EOC, Michael Sik Yuen avait avancé qu’il ne faisait que s’interroger sur les relations entre le gouvernement et l’opposition à haute voix. Il sera donc confronté à cette nouvelle version.
La conciliation n’est pas une option dans ce cas du fait que la partie lésée est tout un électorat. Ainsi, si le ministre est incapable de se défendre, l’affaire sera référée a  l’Equal Opportunities Tribunal.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires