Meeting MMM-MSM : «Ramgoolam, un PM offshore», déclare SAJ

Avec le soutien de

Les derniers voyages de Navin Ramgoolam constituaient étaient au cœur des critiques de l’opposition, ce vendredi 19 octobre lors d’un meeting de l’alliance MMM- MSM à Plaine-Verte.

Sir Anerood Jugnauth (SAJ) a énuméré plusieurs raisons justi?ant, selon lui, que Navin Ramgoolam soit quali?é de «PM offshore».«Lor de sa dernye trwa mwa, enn mwa linn pas deor», a lancé le leader du remake 2000. De plus, ajoute SAJ, «depuis 2010, c’est son sixième voyage à Londres».

Sans compter que pour lui, la rencontre du Premier ministre avec le ministre français de l’Intérieur, Manuel Valls, n’est qu’une «farce». «Ou ?nn deza trouv enn PM deranze, al la Frans, pu zwenn enn minis ?» a-t-il demandé.
Parlant lui aussi des voyages du PM, le leader du MMM, Paul Bérenger a quali?é le pays de «bateau sans capitaine».
Ce meeting a également été l’occasion pour l’opposition d’aborder les élections municipales. Paul Bérenger prévoit une «campagne courte, avec des inaugurations et travaux d’asphaltage à gauche et à droite». Il a demandé à son auditoire un «vote sanction».

Pour ce qui est du dernier rapport du Pay Research Bureau(PRB), SAJ a été catégorique : «Rodrig ena rezon inn bril rapor la.»

L’ex-président de la République est revenu sur de nombreux «scandales», notamment sur l’arrestation en Suisse d’un «agent politique» qui avait en sa possession une grosse somme d’argent.
Quant au démantèlement du réseau de drogue Gro Derek, «kan ena koneksyon politik, sa parti lanket pou toufe», a dit SAJ.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires