Medpoint: C’est Ramgoolam qui répondra à la Private Notice Question de Bérenger

Avec le soutien de

La Private Notice Question (PNQ) de cette première séance parlementaire de cette année portera sur la possible institution d’un Select Committee concernant l’achat de la clinique Medpoint. Le Premier ministre devra aussi apporter des éclaircissements sur l’incendie criminel au domicile d’Harish Boodhoo .

Comme annoncé la semaine dernière, pour sa PNQ, Paul Bérenger s’intéressera à la transaction immobilière entre l’Etat et les proches du ministre des Finances, Pravind Jugnauth, au coût de Rs 144 millions.

C’est le Premier ministre qui sera appelé à donner des explications sur cette affaire qui défraye la chronique depuis le début de l’année. En premier lieu, Paul Bérenger demandera à Navin Ramgoolam s’il est d’accord pour instituer un Select Committee en vue de faire la lumière sur ce que le Mouvement militant mauricien (MMM) qualifie de «scandale du siècle».

Cet éventuel Select Committee devrait établir, selon la proposition de Paul Bérenger, si toutes les procédures ont été suivies, la date à laquelle le Central Procurement Board a alloué le contrat et ce que coûteront les travaux de rénovation et de réhabilitation de la clinique MedPoint.

Le leader du MMM a, en effet, émis une proposition pour la constitution d’un Select Committee présidé par l’Attorney General, Yatin Varma, lors d’une conférence de presse le mardi 15 février. Il avait alors déclaré que le chef du gouvernement ne pouvait pas refuser sa proposition.

«Navin Ramgoolam ne devrait pas refuser s’il n’a rien à cacher et s’il n’est pas le prisonnier du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM)», avait-il ajouté.

La dernière partie de la PNQ de Paul Bérenger portera sur l’incendie criminel qui a détruit deux véhicules au domicile d’Harish Boodhoo aux petites heures du matin, le 1er mars dernier.

Le leader de l’opposition interrogera Navin Ramgoolam sur un lien éventuel entre cet acte criminel et le combat d’Harish Boodhoo contre l’acquisition par l’Etat de la clinique MedPoint.

Notons, par ailleurs, que le député du Front solidarité mauricien (FSM) a également fait inscrire à son nom trois interpellations sur cette même affaire. La première, concernant l’incendie au domicile d’Harish Boodhoo, a été adressée à Navin Ramgoolam. Les deux autres sont adressées à Pravind Jugnauth et au ministre de la Santé, Maya Hanoomanjee, respectivement, et traitent directement du dossier MedPoint.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires