MedPoint : Boodhoo tiendra son meeting le 25 février devant le Sun Trust Building

Avec le soutien de

Harish Boodhoo tiendra son meeting de dénonciation le vendredi 25 février devant le bâtiment du Sun Trust, à Port-Louis. Il a finalement obtenu l’autorisation de la police et de la mairie de la capitale.

« Ce n’est qu’un premier pas dans la bataille ». C’est ce qu’affirme Harish Boodhoo, qui n’attend plus que l’autorisation&nbsp du ministère des Infrastructures publiques pour organiser&nbsp son rassemblement devant le quartier général du Mouvement Socialiste Mauricien (MSM), à la rue Edith Cavell, Port-Louis, le 25 février prochain, à partir de 16h00.

Il a animé une conférence de presse ce jeudi 17 février, au Centre social Marie Reine de la Paix, pour parler&nbsp de sa comparution en Cour suprême un peu plus tôt. Il avait, en effet, contesté devant la plus haute instance judiciaire du pays, la décision de&nbsp la municipalité&nbsp de Port-Louis d’interdire le meeting qu’il comptait organiser devant le Sun Trust Building, pour dénoncer l’acquisition de la clinique MedPoint par l’Etat. La plainte de Harish Boodhoo a été entendue devant la juge Rita Teelock.

La mairie de la capitale ainsi que le commissaire de police n’ont finalement formulé aucune objection en Cour, et, de ce fait, l’ancien vice-Premier ministre pourra tenir&nbsp son meeting le 25 février prochain. Et non pas, comme&nbsp prévu initialement, ce&nbsp vendredi 18 février, le MSM ayant fait savoir qu’il&nbsp organisera une importante réunion, ce même jour. La police a, d’ailleurs, effectué un site visit ce jeudi matin devant le bâtiment du Sun Trust, en présence de Harish Boodhoo et de son avocat, Rama Valayden.&nbsp

« Je ne croyais pas&nbsp que je devrais en arriver là. La mairie de Port-Louis doit réaliser que la liberté d’expression passe avant la politique. C’est un carton rouge qu’elle reçoit », a lancé Harish Boodhoo, qui estime avoir été délibérément bloqué par l’administration de la capitale et le ministère des Infrastructures publiques. Harish Boodhoo prévoit, lors de son rassemblement, de commenter l''''acquisition de la clinique MedPoint par l''Etat, au coût de Rs 144 millions. Une acquisition qu’il qualifie de « scandaleuse ».

« J’invite la population entière de venir à ce meeting. Que vous m’appréciez ou pas, pour un jour, mettons de côté toutes les couleurs politiques et venez assister à la nouvelle indépendance de Maurice », a-t-il fait ressortir.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x