Mbarga, le saut en or

Avec le soutien de
Un saut, le seul au-delà des six mètres, 6,33 m plus précisément, a offert le titre africain à la Camerounaise Josephine Mbarga Bikie. Et pourant, elle était loin d’être la favorite de ce concours. Sur le papier, la Seychelloise Celine Laporte, avec une marque de 6,57 m cette saison, et la Nigériane Chinedou Odozor, 6,34 m, faisaient figurent d’épouvantail. Au final, elles prirent les 5e et 6e places. Quatrième après quatre tentatives, alors que la Sénégalaise Kene Ndoye avait réalisé 6,30 m pour prendre la tête du concours, Josephine Mbarga Bikie profita du vent qui lui soufflait dans le dos à 2,9 m/secondes pour atterrir à 6,33 m. Elle reléguait Kene Ndoye à la deuxième place. La Nigériane Chinazom Amadi et la Malienne Yah Soucko Koita, avec leur 6,23 m, se retrouvaient troisième et quatrième respectivement. Josephine Mbarga Bikie offrait du coup à son pays sa première médaille d’or. Sur leurs dernières tentatives, Ndoye et Amadi avaient la possibilité de bouleverser cette hiérarchie avec un vent à plus de 4 m/s. Mais les deux sauteuses réalisèrent 6,27 m et 6,07 m. Ndoye, qui avait manqué ses deux premiers sauts, 4,23 m et un mordu, a été régulière au-delà des six mètres (6,30 m, 6,23 m, 6,25 m, 6,27 m). La Mauricienne Doyana Jolicoeur réalisa, pour sa part, 5,70 m dès son premier essai et termina à la 7e place devançant la Sénégalaise Maty Salame (5,66 m).
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires