Mauritius Stationery Manufacturers : restructuration due à des difficultés financières

Avec le soutien de

Mauritius Stationery Manufacturers est contrainte de prendre des décisions drastiques. Afin de tenter de renouer avec la rentabilité d’ici à deux ans, l’imprimerie a pris la décision de se séparer d’une partie de son personnel.

Sur ses 621 employés, 195 ont reçu leur feuille de route. Dans le lot, il y a 80 départs volontaires, 40 départs en préretraite et 75 licenciements économiques.

MSM a essuyé Rs 10 millions de pertes sèches par mois. Ces trois dernières années se sont soldées par des déficits importants. Rien que pour l’exercice financier se terminant en juin 2011, la compagnie a réalisé Rs 163 millions de pertes.

Outre la réduction du nombre de salariés, MSM a aussi décidé de n’opérer que deux de ses trois sites de production. Parmi les autres mesures de restructuration, la compagnie a décidé de confier certaines fonctions comme le transport à de tierces parties.

La compagnie compte vendre également ses équipements non utilisés ou obsolètes et se focaliser sur les activités qui constituent les points forts de la compagnie.

MSM assure que malgré ses difficultés les employés qui les quitteront seront entièrement compensés selon les provisions légales. Les licenciés recevront 15 jours de salaire par année de service avec un extra de 5 %.

Le Chief Executive de la compagnie, Herve Duranton, estime que 2012 sera une année décisive pour l’entreprise. L’avenir de MSM dépendra du succès des mesures de restructuration prises.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période de confinement, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x