Maurice Allet fustige Rajesh Bhagwan et ouvre la porte du PMSD à Eric Guimbeau

Avec le soutien de

C’est Rajesh Bhagwan l’artisan de la rupture entre le MMM et le PMSD. C’est l’opinion exprimée par Maurice Allet. Celui-ci lance également un appel à Eric Guimbeau pour qu’il revienne sur sa décision de démissionner du parti bleu.

«Je dis très haut à Paul Bérenger: merci, merci et merci. C’est grâce à des gens comme Bhagwan qu’il y a eu cette rupture. Si on avait maintenu notre accord, si on m’avait respecté comme partenaire, rien de tout cela ne serait produit. Je suis un élu dans le No. 20 depuis 2000 et je n’ai jamais été insulté dans ma circonscription», affirme Maurice Allet, lors d’une conférence de presse ce 7 septembre.

Il précise qu’il restera au No. 20 et annonce une surprise à Rajesh Bhagwan dans cette circonscription. Il dénonce également Paul Bérenger qui mène, selon lui, le MMM vers la déroute. «Les militants sont déçus et se sentent perdus par la façon de faire des dirigeants de leur parti. Je leur dis et aussi à Eric Guimbeau que la porte du PMSD leur est ouverte», déclare Maurice Allet.

Sollicité pour une réaction, Rajesh Bhagwan fait ressortir qu’il ne veut pas revenir sur l’épisode Allet. «Les électrices et électeurs du No. 20 connaissent Maurice Allet mieux que moi. Ce dernier s’est décrédibilisé au sein de cette circonscription, au sein de toute la classe politique et surtout parmi les jeunes. Nous, au MMM, nous avons déjà désigné nos trois candidats au No. 20. Je n’ai plus de temps à perdre avec Maurice Allet», assure Rajesh Bhagwan.

Les trois candidats du MMM au No. 20 sont, outre Rajesh Bhagwan lui-même, Franco Quirin et Jenny Moteealoo.

&nbsp

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires