Marie Leblanc, intellectuelle de toujours

Avec le soutien de
Elle est certainement parmi les premières femmes écrivains de l?île Maurice qui ont osé, non seulement écrire, mais, comme l?écrit Charles Baissac, ?qui sont assez hardies pour livrer leur écriture en public.? Femme de lettres, journaliste, nouvelliste, poétesse et traductrice, Marie Leblanc, née en 1867 et arrachée un beau jour brutalement à la vie et au milieu intellectuel mauricien à l?âge de quarante-huit ans, revient du royaume de l?oubli presque un siècle après, grâce à trois chercheurs qui se sont penchés sur son cas pour tenter sa réhabilitation ô combien méritée. Danielle Tranquille, Vicram Ramharai et Robert Furlong rendent collectivement hommage à cette ?pauvre fille qui demandait au travail son pain de chaque jour?. Lancé samedi dernier à la salle du Conseil de la Municipalité de Port-Louis, Une Mauricienne d?exception : Marie Leblanc, co-écrit par ces trois auteurs, est une anthologie née d?une méditation autour du thème ?le(s) discours littéraire(s) sur l?céan Indien? ? sujet du colloque organisé par l?université de Maurice en juillet 2002. L?ouvrage, dédié à Marie Leblanc elle-même en signe de protestation contre l?oubli, est publié aux éditions Les Mascareignes. Il comporte deux parties principales. La première, intitulée ?présentation?, consiste en deux grands chapitres qui ont pour objectif d?offrir, en sus d?une présentation de cette femme de lettres, une bibliographie commentée d?elle, comprenant toutes ses publications, ses revues créées et les titres de ses contributions personnelles. La partie anthologique regroupe à travers quelques 170 pages, tous ses écrits sous différentes rubriques, à savoir, ?contes?, ?poèmes?, ?nouvelles?, ?projet de roman?, ?traductions?, et ?biographie.? Ainsi, le lecteur y trouvera trois contes, 12 poèmes, quatre nouvelles, un projet de roman, quatre textes traduits de l?anglais et sept biographies de gens célèbres. Talentueuse, grâcieuse et intelligente L?objectif de cette anthologie, annoncé dans l?introduction, est de lever le voile sur l?identité de cette femme trop méconnue de son époque, et peut-être encore plus aujourd?hui. Il était temps, ont estimé Danielle Tranquille, Vicram Ramharai et Robert Furlong, que l?histoire refasse justice à cette oubliée de l?écriture journalistique et littéraire de l?île Maurice de la fin du dix-neuvième siècle ? d?où la question-clé, ?qui est Marie Leblanc ?? qui alimente tout le discours explicatif qui accompagne cette anthologie. Cela a nécessité trois bonnes années de recherches et de fouilles intellectuelles à nos trois auteurs qui ont fini par remonter le temps et mettre la main sur d?importants détails liés au vécu de la journaliste-écrivain, allant de sa date de naissance à l?emplacement de sa tombe au cimetière de l?Ouest à Port-Louis. En effet, pendant toute sa carrière d?écrivain qui n?a malheureusement duré que quelques vingt-six années, elle a publié, outre ses divers écrits de fiction, d?intéressantes biographies d?illustres personnages tels Virgile Naz, Célicourt Antelme, Brown-Sequard, et Mère Barthélémy, entre autres. Entrée dans la littérature à l?âge de vingt-deux ans, elle a fini par diriger des revues littéraires et organiser des activités comme des concerts et des semaines littéraires. Elle a réuni autour d?elle, dans la revue qu?elle a créée, des collaborateurs de taille, comme Charles Baissac, Léoville L?Homme, Oudin, F. de Rosnay, Alphonse Gaud, Raoul Ollivry, entre autres. Talentueuse, courageuse, dynamique, battante, charismatique, gracieuse, intelligente, ?piquée de la tarentule littéraire?, Marie Leblanc, la première femme intellectuelle mauricienne qui a osé affronter ?le jugement du public? avec tant d?honnêteté et de modestie, est aussi ?la mère de la littérature féminine à Maurice?. Le magazine Essor de juillet 1925 dira d?elle, ?la première de nos féministes d?ici?. C?est un 13 août de 1915 que le ciel décide du destin de Marie. Deux jours avant l?Assomption, son enlèvement ne sera donc pas miraculeux mais tragique. Il ne se fera pas non plus par les anges mais par le feu. La lampe à pétrole sur laquelle elle préparait son repas explose. Le feu se propage à ses vêtements. Paniquée, elle se lance dans la rue pour chercher du secours? Transportée à l?hôpital, elle décèdera durant la même nuit de ses atroces brûlures. Mais jamais une mort absurde ne mettra définitivement fin au vrai sens de la vie intellectuelle de Marie Leblanc. Si les lecteurs contemporains de l?île Maurice le souhaitent ! Et tel est peut-être le message que semblent véhiculer les travaux de nos trois chercheurs qui ont présenté objectivement ?une exquise jeune fille à l?âme tendre? et dévoilé une journaliste-écrivain qui a su rester dans son siècle.
PORTRAITS Les auteurs ■ Les trois auteurs-chercheurs qui ont montré un intérêt commun pour la vie et l??uvre de Marie Leblanc et qui ont collaboré à l?écriture de cette anthologie sont Danielle Tranquille, Vicram Ramharai et Robert Furlong. Danielle Tranquille est chargée de cours à l?université de Maurice. Elle est l?auteur de ?Anthologie de la littérature mauricienne d?expression française 1773-1928 ? (en collaboration avec J.G. Prosper) et de ?Paroles d?îles.? Elle a également traduit en français ?Toofann? de Dev Virahsawmy. Vicram Ramharai est maître de conférence à l?Institut de Pédagogie. Il a publié ?Morcélé de L. L?Homme?, ?Anthologie des récits courts du XIXe siècle à l?île Maurice?, ?Anthologie des contes et nouvelles du XIXe siècle à l?île Maurice?, et ?Bibliographie de la littérature féminine à Maurice.? Il prépare actuellement un livre sur Ratsitatane. Robert Furlong a consacré 25 ans au service de la francophonie multilatérale. Il est aujourd?hui pleinement engagé dans la recherche et dans la publication d?articles sur la littérature mauricienne. Il prépare actuellement une étude sur les revues littéraires parues à Maurice.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires