Mare-d’Albert : Aux plaisirs des enfants

Avec le soutien de

Une attention spéciale a été accordée à ces enfants autrement capables. (Photo : Dev RAMKHELAWON)

Offrir un moment de détente aux personnes autrement capables âgées entre quatre et 20 ans. Tel était l’objectif de la Southern Handicapped Association (SHA) en organisant une journée récréative dédiée aux élèves de cet organisme. Elle s’est tenue le vendredi 15 mars, au Multipurpose Complex de Mare-d’Albert.

Un événement rendu possible grâce à l’initiative de deux étudiantes en Tourism Management de l’ Ecole Hôtelière Sir Gaëtan Duval.

Le thème choisi : «Aux plaisirs des enfants». Travaux pratiques, fabrication de car Tes pour la Pâques, ateliers de coloriage, numéros de chant et de danse ainsi que le Musical chairont rythmé cette journée. Ce qui a permis aux élèves de démontrer leurs talents cachés.

Pour Carole Cateaux et Anisha Noorah, les organisatrices, «cela a été un succès grâce au soutien du District Council de Grand Port Savanne, la National Empowerment Foundation (NEF) ainsi que l’hôtel Preskil». Elles adressent par la même occasion tous leurs remerciements à «tous ceux qui les ont aidés d’une manière ou d’une autre». Quant à Ramesh Bondy, le directeur de la SHA, il se dit touché par cette action entreprise pour les élèves de l’établissement. En faisant ressortir que les enfants se sont amusés et ont été heureux de partager un tel instant. «Je remercie le Conseil de district.» Sans oublier la NEF qui a fait don de sacs à dos et de matériel scolaire aux enfants, souligne-t-il, tout en souhaitant que cette collaboration perdure.

QUÊTE ANUELLE

Ce dimanche marque le début de la quête annuelle de la Southern Handicapped Association (SHA). Du 24 au 26 février, des membres ainsi que des volontaires seront présents à travers l’île, afin de recueillir des fonds pour les personnes autrement capables qui fréquentent cette institution.

Cette association a été fondée en 1985 à Riambel. Cela, afin d’offrir gratuitement un cadre spécialisé aux enfants et adultes handicapes. Les jeunes bénéficient de cour s adaptées à leurs besoins alors ceux âgés de plus 20 ans travaillent à l’atelier.

«Nous demandons la collaboration de tous pour que nous puissions réaliser les projets qui nous tiennent à cœur», précise Ramesh Bondy. Parmi ceux-ci, l’aménagement d’un jardin d’enfants à côté de l’école de Riambel.


L’argent recueilli lors de cette quête annuelle servira aussi à la réalisation de projets d’amélioration de l’unité basée à Plaine-Magnien. Cette école a ouvert ses portes l’année dernière dans le but de décentraliser les services offerts par la SHA à Riambel.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires